Accueil

«Des troupes supplémentaires sont disponibles si nécessaire»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Alors que le départ pour la Roumanie approche, ce mardi, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) et le chef de la Défense, l’amiral Michel Hofman, se sont rendus au camp Albert de Marche-en-Famenne pour rencontrer les troupes qui seront déployées dans le cadre de la mission de protection et de dissuasion de l’Otan suite à l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe. Le détachement belge aura la taille d’une compagnie interarmes et sera composé de 300 militaires qui seront intégrés au sein d’un battle group français. « Ce déploiement belge sera placé sous la conduite du Premier et Troisième Lanciers de Marche mais comprendra aussi de l’infanterie, des artilleurs de Braaschaat, des membres du Génie d’Amay et des logisticiens de Marche », a expliqué le général major Pierre Gérard, commandant en chef de la Force terrestre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs