Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: un cessez-le-feu est au menu de nouveaux pourparlers avec les Russes (direct)

Les forces armées russes continuent mercredi leur offensive en Ukraine. Les dégâts humains et matériels sont de plus en plus importants. Malgré les sanctions imposées par l’Occident, la Russie ne semble pas vouloir faire marche arrière. La délégation ukrainienne se dirige actuellement vers le lieu des négociations avec les Russes en Biélorussie.

Temps de lecture: 2 min

Une délégation ukrainienne est attendue pour des pourparlers russo-ukrainiens en Biélorussie jeudi matin, a déclaré mercredi le négociateur russe Vladimir Medinski, en précisant qu’un cessez-le-feu serait au menu de ces nouvelles discussions entre Moscou et Kiev, en pleine invasion russe de l’Ukraine.

« La délégation ukrainienne est déjà partie de Kiev. Nous nous attendons à ce qu’ils soient ici demain matin », a déclaré M. Medinski, en assurant que les deux parties avaient choisi « ensemble » pour les négociations un site en Biélorussie situé « non loin de la frontière avec la Pologne ».

Les combats se poursuivent

Les forces armées russes continuent mercredi leur offensive en Ukraine. Les dégâts humains et matériels sont de plus en plus importants. Malgré les sanctions imposées par l’Occident, la Russie ne semble pas vouloir faire marche arrière.

Tandis que la capitale Kiev s’attend au pire, à Kharkiv, les bombardements russes ont détruit plusieurs bâtiments. Une frappe a détruit le bâtiment de services de sécurité touchant également l’université de sociologie de la ville.

Selon notre correspondant sur place, la mairie de la ville a également été détruite par un missile de croisière russe. A l’heure actuelle, on dénombre au moins 21 morts en seulement deux jours.

Selon un premier bilan du ministère de la Défense russe, 498 militaires russes ont été tués. «Malheureusement (...) nous avons eu des pertes. 498 militaires russes sont morts (...) 1.597 de nos camarades ont été blessés» lors de l’invasion russe en cours depuis le 24 février, a déclaré le porte-parole de l’armée russe Igor Konachenkov, lors d’un briefing diffusé à la télévision publique russe.

La Russie prend le contrôle de la plus grande centrale nucléaire d’Europe

Par ailleurs, les troupes russes ont pris le contrôle mercredi de la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine, celle de Zaporizja, a signalé Rafael Grossi, directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 2 mars 2022, 19:18

    Attention de ne pas l'humilier car IL risque de nous pulvériser sans prévenir et sans raison!!!

  • Posté par Frissen JM, mercredi 2 mars 2022, 19:49

    Tiens, j'ai appris hier que les enfants de Poutine vivent en Occident (vous savez cette terre de dégénérés et de tafioles incapables de se battre ) ? Aux Pays-Bas et en Allemagne visiblement. Bon à savoir au cas où ce cinglé voudrait atomiser nos régions. J'espère qu'on les a à l'œil

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 2 mars 2022, 19:28

    Qui va l’humilier? Nous ne sommes pas convoqués à la réunion !

  • Posté par Clark Vince, mercredi 2 mars 2022, 19:28

    S'il nous 'pulvérise' il s'atomise également...

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une