Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Jeux Paralympiques: voici le porte-drapeau belge lors de la cérémonie d’ouverture

Il s’agit de Rémi Mazi.

Temps de lecture: 2 min

Rémi Mazi a été désigné porte-drapeau belge à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques d’hiver de Pékin, qui se tiendra vendredi au stade olympique de la capitale chinoise, a annoncé jeudi le Paralympic Team Belgium. Cette cérémonie au nid d’oiseau, qui débutera à 20 heures locales (13h belges) marquera le début de la 13e édition des Jeux Paralympiques d’hiver.

Après une cérémonie raccourcie, précautions sanitaires obligent, Rémi Mazi et les représentants du Paralympic Team Belgium entreront dans le stade parmi les premières délégations. « Depuis que je suis enfant, je rêve de participer aux Jeux Paralympiques. Ce rêve, devenu par la suite un objectif majeur dans ma carrière, se réalise aujourd’hui et j’en suis extrêmement fier. C’est la récompense de beaucoup de sacrifices, sportifs certes, mais également humains. Être le porte-drapeau de la Belgique est un immense honneur, c’est une proposition que je ne pouvais évidemment pas refuser et je suis très heureux de pouvoir mener la délégation belge dans ce stade prestigieux », a déclaré le para-skieur.

Rémi Mazi (classe LW6/8-2, malformation congénitale de l’avant-bras gauche) est inscrit sur le slalom géant et le slalom. Avant de choisir de se concentrer sur le ski en 2016, l’Arlonnais a également pratiqué le para-athlétisme pendant plusieurs années. Il détient encore plusieurs records de Belgique à l’heure actuelle.

Linda Le Bon, avec sa guide qui est aussi sa fille, Ulla Gilot, est l’autre athlète belge présente à Pékin pour ces Jeux Paralympiques. Elle ne sera pas présente vendredi soir à la cérémonie d’ouverture car elle participe samedi matin à la descente, la première des cinq épreuves à son programme avec le Super-G, le super combiné, le géant et le slalom.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb