Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: «Kiev» ou «Kyiv»?

Par solidarité, certains médias ont décidé « d’ukrainiser » le nom de la capitale assiégée. Un acte symbolique mais qui ne va pas sans poser problème.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Depuis le début de la semaine, un certain nombre de journaux, comme Libération en France ou Le Journal de Montréal au Canada, par exemple, ont décidé de ne plus écrire Kiev, venu du russe, mais Kyiv, accédant de la sorte à une vieille volonté du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine – qui remonte à l’invasion russe en Crimée de 2014 – de sensibiliser le reste du monde à un enjeu politique.

Les exemples de pays ou de villes – Saint-Pétersbourg/Pétrograd/Leningrad/Saint-Pétersbourg… – rebaptisés sont légion. A chaque fois, il s’agit d’une volonté de rompre avec le passé, souvent avec l’époque coloniale ou dictatoriale. Pour autant, dans le contexte actuel, le fait de perpétuer le toponyme Kiev serait-il lui aussi « connoté » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par HEUSDAIN Alain, vendredi 4 mars 2022, 18:11

    En effet ça c'est un article intéressant... lamentable, Kiev ou Kyiv tout le monde s'en fou!

  • Posté par MORNARD PASCAL, vendredi 4 mars 2022, 16:19

    Voilà un article décisif… Futur Prix Pulitzer

  • Posté par Lecocq Annie, vendredi 4 mars 2022, 13:11

    "C’est une question d’habitude de lecture, Kiev plutôt que Kyiv ". Entièrement d'accord avec William Bourton.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs