Accueil Économie Consommation

Le commerce du luxe en plein essor à Bruxelles

L’ouverture de plusieurs maisons prestigieuses, notamment Yves Saint Laurent, conforte Bruxelles comme capitale du luxe en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les entreprises et les riches particuliers tournent le dos à Bruxelles. Ce message empreint de sinistrose autour d’une Région sur le déclin revient régulièrement. L’essor du commerce du luxe montre toutefois une réalité plus positive. Plusieurs maisons prestigieuses, notamment celle d’Yves Saint Laurent et Panerai, ouvrent en effet une boutique à Bruxelles. La célèbre entreprise française s’installera au boulevard de Waterloo avant l’été. La marque de montres de luxe italienne vient de prendre, elle, ses quartiers rue Dansaert (voir ci-contre). Ces deux arrivées se rajoutent aux ouvertures en 2021 de l’horloger MCW Collection à Uccle ou de l’hôtel 5 étoiles Juliana dans le centre. Elles confirment la bonne santé du secteur et la capitale comme son épicentre belge. Les autorités de la Ville de Bruxelles voient d’un très bon œil les installations de Panerai et Yves Saint Laurent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par zay sergio, dimanche 6 mars 2022, 17:59

    encore une belle pièce de propagande gracieusement offerte à la junta rouge/verte par les lèche-botte du Soir. La réalité est beaucoup plus sombre et il ne faudra pas trop pour s'en rendre compte. La ville se meurt et la junta la démolit chaque jour un peu plus à coup de massue avec ses politiques délirantes imposées par les talibans verts. Le piétonnier est la proie des glandeurs parasites, le haut de la ville impossible à rejoindre en voiture (mais oui, au grad dam de Van Den Brandt, les riches n'ont pas vraiment envie d'aller acheter en métro une montre à 25 000 €). Les restaurants ferment l'un après l'autre quand ce n'est pas le propriétaire qui se suicide, les hotels qui ne sont pas fermés affichent un taux d'occupation de 21 %...mais dans la tête malade des journalistes du Soir la ville rayonne et se confirme la capitale du luxe

  • Posté par Raurif Michel, samedi 5 mars 2022, 16:01

    On ne peut pas en dire au temps des commerçants des boulevards du centre. Eux, ils ont gagnés le gros lot à savoir le piétonnier !!! Tout autour de ces boulevards , ce n'est que réussite mais, alors pourquoi toutes ces fermetures de commerces ?

  • Posté par Druide David, vendredi 4 mars 2022, 23:16

    Tous ces magasins de luxe du Bld de Waterloo ne servent qu'à blanchir l'argent noir de l'ensemble des dealers de Bruxelles et alentours. Regardez la clientèles faisant la file chez Vuitton, Hermès ou Gucci; c'est pas difficile à comprendre. Que le fisc contrôle l'ensemble des clients faisant la file, ils se rendront compte facilement que la plupart des ces racailles sont chômeurs et ont de grosses quantités de cash sur elles pour payer leurs achats. CQFD!

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs