Accueil Société Régions Bruxelles

L’eau du robinet, à boire les yeux fermés?

Uranium, arsenic, benzène ou encore pesticide : ces composants se retrouvent tous dans l’eau qui sort de votre robinet. Et il y a encore plus fou : malgré leur présence,

la qualité de l’eau resterait bonne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Puis-je boire l’eau du robinet sans crainte ? Pour en avoir le cœur net, rien de plus facile : il suffit de se rendre sur le site de Vivaqua. L’intercommunale y publie les résultats des analyses qu’elle effectue tous les mois pour ses six réservoirs. Mais pas seulement : l’eau est analysée à chaque étape de la production, du transport et de la distribution de l’eau. Sans compter les contrôles surprises, aussi appelés contrôles légaux, chez les particuliers. Pas le choix : sans le feu vert du laboratoire, pas d’eau dans le robinet. « On analyse un peu plus de 300 paramètres », nous confie Eric Chauveheid, docteur en sciences chimiques et responsable qualité de l’eau chez Vivaqua.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Formisani Serge, vendredi 4 mars 2022, 17:40

    Pas un mot sur les résidus médicamenteux, antibiotiques, beta bloquant etc...pas un mot sur les fibres d'amiante.... Argumentation commerciale sans plus.

  • Posté par HAULOTTE Emmanuel, vendredi 4 mars 2022, 16:08

    Cela hélas n'est pas le cas. Après études, analyses et recensement une grosse partie du réseau de l'entièreté des entités constituant Ecaussinnes est approvisionné via des anciennes conduites réaliser en amiante. Une fois de plus cela montre que les profites sont passés avant la santé des citoyens et clients donc... il faudra combien d'années pour que les conduites soient changées et que l'on puisse boire sereinement sans risque d'attraper un cancer.

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs