Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: après les menaces nucléaires de Poutine, la crainte monte d’un cran pour les centrales

La centrale nucléaire de Zaporijia, au nord de la Crimée, est sous le contrôle des Russes. Un incendie s’est déclaré dans son enceinte. L’Agence internationale de l’énergie atomique appelle à mettre en place un « cadre de sécurité ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le stress est monté d’un sérieux cran, vendredi matin, à l’annonce du bombardement de la méga-centrale de Zaporijia, dans le sud-est de l’Ukraine (450 km de Kiev). Au cours de la nuit, plusieurs projectiles d’origine russe sont tombés sur le site, occasionnant un incendie dans un bâtiment adjacent au réacteur nº1. L’enceinte de confinement du réacteur n’aurait pas été touchée. La centrale en compte six. Un seul – le réacteur nº4 – délivrait encore de l’électricité à 60 % de sa capacité. Les autres étaient en maintenance ou en arrêt d’urgence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, samedi 5 mars 2022, 7:26

    Vive le nucléaire?! Certains tentent de mettre sous le tapis ou de minimiser la dangerosité des centrales nucléaires, ce bombardement est une piqûre de rappel.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 11 mars 2022, 19:25

    @Lambert Guy. Désolé ... mais le nucléaire s'impose par la nécessité énergétique croissante de notre société moderne ! Maintenant, si vous voulez retourner à l'âge des cavernes, comme dans les "Flintstones" ... libre à vous ! Mdr.

  • Posté par Lambert Guy, samedi 5 mars 2022, 10:34

    A Mr Clark Vince: bien sûr, suis-je bête! Sauf que, sans vous en rendre compte, vous me donnez raison. En effet, si c'est l'Homme et non le nucléaire ou l'éolien par exemple qui soient dangereux, alors c'est bien l'Homme qui risque des provoquer une catastrophe avec le nucléaire et non avec l'éolien. Merci Mr Clark.

  • Posté par Clark Vince, samedi 5 mars 2022, 7:42

    Ce n'est pas le nucléaire qui est dangereux mais l'homme !

  • Posté par Vanloo , vendredi 4 mars 2022, 22:53

    Bonsoir Mr Bernard Christophe, Primo le sujet ici n'est pas la France (sujet très vaste), je tombe pas dans la diversion. Dans mes propos je n'ai jamais dis que tous les manifestants du mouvement Maidan étaient tous des nazis et je ne cherche certainement pas à les disqualifier. Vous ne pouvez pas nier les images pénibles de la gare de Kiev où les gens considérés comme "blancs" avaient sur les faciès africains ou autres asiatiques, avaient la priorité pour monter dans les trains d'évacuation. Pour ma part je refuse de sombrer dans l'hystérie ambiante anti russe omniprésente ou les sanctions volent comme des enchères, cela permet de ressouder une pseudo unité occidentale ou pas mal de leaders en mauvais posture politique et sortant de la lourde épidémie Covid, ont vu une magnifique occasion de faire diversion (comme Margaret Thatcher et la junte argentine en 1982 guerre des Malouines) la vielle recette rien de tel qu'une crise internationale pour faire taire les difficultés et divergences intérieures marche toujours. surtout sous la pression exacerbée des réseaux sociaux. Le peuple russe a beaucoup souffert lors de son histoire envahis par les mongols (250 ans d'occupation qui ont laissés des traces) ensuite les chevaliers teutoniques, les Suédois de Charles XII, les Polonais, Napoléon I, la guerre de Crimée en 1856, les deux guerre mondiales. + actuellement l' OTAN qui pousse sans cesse à s'étendre vers l'Est. Toutes ces invasions destructrices rendraient n'importe quel peuple paranoiaque et obsédé par le complexe de l'encerclement surtout vu l'énorme différentiel démographique RUSSIE +- 147 millions en en diminution constante USA 331 millions & Union Européenne 447 millions. La Russie est une puissance militaire mais pauvre, elle à juste son armement nucléaire pour compenser son complexe d'infériorité politique, économique et c'est ce complexe aggravé qui la rend dangereuse comme un ours acculé. Petit rappel d'une règle politique élémentaire si vous livrez des armes à l 'Ukraine ayez l'intelligence politique minimum de le faire discrètement Notre RTBF surfant en permanence sur l'émotion et la sensation a compris la leçon l'article de ce jour qui traitait des livraisons d'armes à l'Ukraine par 14 avions gros porteurs journellement à disparu de son site après seulement 30 minutes d'existence, les consignes politiques ont été suivies

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs