Accueil Sports Football Football belge Standard

Plus de tension que de foot pour un petit choc wallon

Carolos et Liégeois se sont quittés dos à dos après un duel wallon pauvre en qualité technique, mais avec une tension et une intensité de tous les instants

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors que les deux équipes sortaient d’une victoire contre la lanterne rouge du Beerschot lors de la dernière semaine, le Sporting de Charleroi et le Standard espéraient confirmer leur renouveau ce dimanche en début de soirée pour un choc wallon qui n’en a finalement eu que le nom si ce n’est pour la tension, grandissante au fur et à mesure de la rencontre. « C’est toujours la guerre un match comme celui-ci, c’est normal s’il y a un peu de sang », soulignait le défenseur carolo Jules Van Cleemput au terme de la partie au micro d’Eleven. « Ce sera un match très intense », avait prévenu Edward Still vendredi. Et il ne s’était pas trompé puisqu’il fut en effet davantage question de tension que de jeu lors de cette rencontre entre deux formations convalescentes malgré leur dernier succès contre des Anversois malades.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Le Standard organise son Salon de l’Emploi

Ce jeudi, de 10 à 17 heures, le club liégeois organise la seconde édition de son Job Day, au cœur même du Club Affaires du stade de Sclessin, côté tribune 2. À destination de ses supporters en recherche d’un emploi mais pas que…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs