Accueil Société

CST, masque: tout ce qui change ce lundi

Le baromètre corona passe en « code jaune ».

Temps de lecture: 2 min

Fini le Covid Safe Ticket (CST), fini le masque dans les commerces et l’enseignement… Le baromètre corona passe en « code jaune » ce lundi, actant la levée de quasi toutes les restrictions anti-covid encore en vigueur en Belgique après deux ans de pandémie. Seul le port du masque reste obligatoire dans les transports publics et les établissements de soins de santé.

Les différents gouvernements (fédéral et des entités fédérées) l’ont annoncé vendredi non sans soulagement, la phase fédérale du plan national d’urgence – déclenchée le 13 mars 2020 pour freiner la propagation du coronavirus – est levée.

Le masque encore obligatoire dans certains cas

Dès ce lundi, le CST disparaît dans les secteurs de l’horeca, de la culture et de l’événementiel, notamment. Le masque n’est plus requis dans les commerces et l’enseignement. Il est simplement recommandé dans les espaces intérieurs en cas de forte affluence. Son port restera cependant obligatoire à partir de 12 ans dans les transports en commun et les établissements de soins de santé.

Dans les aéroports, les ports et les gares internationales, les contraintes s’allègent également. Les voyageurs ne devront plus remplir le formulaire Passenger Locator Form (PLF) à partir du 11 mars sauf s’ils proviennent d’un pays tiers qui ne figure pas sur la liste blanche de l’Union européenne. Celles et ceux qui disposent de l’un des trois certificats covid (vaccination, test négatif récent ou rétablissement) ne seront plus soumis à aucune obligation de test ou de quarantaine à leur arrivée en Belgique.

De Croo : « Une page se tourne »

POLITICS CONSULTATION COMMITTEE
Après deux ans de restrictions sanitaires, le relâchement des dernières mesures intervient alors que la pandémie, responsable de plus de 30.000 morts en Belgique, est sur le déclin. « Les nouvelles contaminations et hospitalisations dues au covid suivent une tendance constante à la baisse », ont souligné les autorités, même si le nombre d’hospitalisations dépasse encore la centaine en moyenne par jour. Le taux de reproduction des infections et des hospitalisations reste également inférieur à 1, ce qui indique une circulation du virus nettement plus faible.

« C’est une page importante qui se tourne », a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo vendredi lors du dernier Comité de concertation. En desserrant l’étau des restrictions sanitaires, la Belgique s’inscrit dans le sillage d’autres pays comme le Danemark, le premier à avoir relâché les contraintes en Europe, l’Angleterre ou encore la France.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 11 mars 2022, 19:16

    On apprend ce 11 mars; que l'Allemagne connaît un rebond du Covid à certains endroits. La Chine a dû à nouveau reconfiner une grande zone de plusieurs millions de personnes : NON le virus SARS COV 2 et ses variants n'a pas disparu (OMS)...

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 10 mars 2022, 10:34

    OBSERVATION : Pourquoi le club de complotistes et antivax d'hier ... se retrouvent aujourd'hui dans le MÊME panier que les pro-Poutine et a propager la même idéologie contre l'occident ?? >>> Rien de bizarre à cela ... car il s'agissait déjà de la même "ferme à TROLL" virale de cette guerre hybride "cybernétique" des sino-soviétiques ! Les Trolls "Peeters x,y,z; Adolphe le Fcuk-checker; Dedecker Nicolas; Lecoq Annie; Ernotte La-Linotte; Vigneron; etc. " ne sont que les kollabos de Poutine pour déstabiliser l'Occident ! CQFD .

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 10 mars 2022, 10:36

    ... Et bas les masques !!

  • Posté par Lecocq Annie, lundi 7 mars 2022, 22:06

    Non non massacry ce sont surtout les vaccinés qui vont être malades

  • Posté par massacry olivier, lundi 7 mars 2022, 22:56

    < Le déni désigne un refus de reconnaître la réalité d’une perception traumatisante. Il s’agit d’un mécanisme de défense inconscient qui constitue une protection nécessaire devant la réalité si angoissante qu’elle peut provoquer un effondrement psychique. Il permet de préserver le sentiment de sécurité et protège de l’angoisse. C’est une stratégie inconsciente de gestion de l’anxiété, une mesure de protection face au choc émotionnel, par exemple face à l’annonce de maladie grave ou face au deuil. >

Plus de commentaires

Aussi en Société

Entretien Ovidie: «Le porno est devenu la vraie vie»

L’ex-actrice porno décortique sur tous les fronts médiatiques l’influence de l’industrie pornographique. Penseuse du rapport au corps et des sexualités, elle s’adresse aux adolescentes dans « Tu n’es pas obligée… » pour decrypter les injonctions qu’elles subissent à propos de leur apparence et de leur sexualité.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko