Accueil Monde Europe

Guerre en Ukraine: Kiev refuse les couloirs humanitaires vers la Biélorussie et la Russie proposés par Moscou

Un cessez-le-feu a débuté dans la matinée permettre l’évacuation de civils de plusieurs villes d’Ukraine, alors que de violents combats ont eu lieu cette nuit.

Temps de lecture: 2 min

Kiev refuse les couloirs humanitaires vers la Biélorussie et la Russie proposés par Moscou pour l’évacuation des civils de villes bombardées, a annoncé lundi la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk. « Ce n’est pas une option acceptable », a-t-elle déploré. Selon elle, les civils appelés par les Russes à être évacués des villes de Kharkiv, Kiev, Marioupol et Soumy « n’iront pas en Biélorussie pour ensuite prendre l’avion et aller en Russie ».

L’armée russe avait annoncé plus tôt dans la journée l’ouverture de plusieurs couloirs humanitaires et l’instauration de cessez-le-feu locaux à partir de 10 h pour évacuer des civils de la capitale Kiev, de la seconde ville du pays Kharkhiv, du port assiégé de Marioupol et de la localité de Soumy, proche de la frontière russe. Ces quatre villes sont toujours en proie lundi à de violents combats.

Un couloir humanitaire doit notamment être organisé, selon le ministère de la Défense russe, entre la capitale Kiev et la ville biélorusse de Gomel, non loin de la frontière ukrainienne.

Cessez-le-feu

Lors d’un briefing, le porte-parole de l’armée russe, Igor Konachenkov, a affirmé que des cessez-le-feu locaux pour assurer les évacuations avaient bien débuté à 10 h.

Le refus de Kiev des couloirs proposés par Moscou intervient alors qu’un troisième round de pourparlers entre l’Ukraine et la Russie doit avoir lieu lundi, selon Kiev.

Ce week-end, deux tentatives pour évacuer des civils de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, ont échoué, Kiev et Moscou s’accusant mutuellement de violer les conditions de l’évacuation.

À lire aussi Guerre en Ukraine: et soudain, le tragique de l’histoire fait son retour et nous percute

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 7 mars 2022, 13:44

    Que nos dirigeants s'opposent a Poutine. La politique occidental est trop docile. Réveillez-vous

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 7 mars 2022, 13:42

    L'Ukraine est un état souveraine que Poutine à envahi, que le mec ose sans scrupules sait déjà. On ne sais pas parler ces Fascistes Russes, faut plus faire semblent. Il compte que gagner du temps, éradiquer les Ukrainiens et annexer leur terre.

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 7 mars 2022, 13:37

    En Chine cela ce nomme: Des camps de ré-éducation

  • Posté par Desmet Marc, lundi 7 mars 2022, 12:49

    Accepter les couloirs "humanitaires" vers Biélorussie et la Russie, c'est envoyer les réfugiés vers des goulags camps de concentrations.

  • Posté par Nica Radu-Catalin, lundi 7 mars 2022, 12:40

    Ce qu'il peut faire c'est donner sa vie pour sauver son peuple et son pays de la destruction. Le gouvernement ukrainien peut stopper la guerre immédiatement. L'Europe pouvait éviter la guerre directement après les manifestations de Maidan. Le président à choisi les patriotisme et la RESISTANCE peut importe le coût en vie humaines innocentes ou non, peut importe les destructions de son pays, peut importe les souffrances causées à toute l'Europe par les sanctions économiques (justifiées) à la Russie mais dirigées aussi contre l'Europe.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une