Accueil Monde Europe

Pétrole: la Russie avertit de «conséquences catastrophiques» pour le marché en cas d’embargo

« Il est tout à fait évident que le refus d’acheter le pétrole russe va aboutir à des conséquences catastrophiques pour le marché mondial », a déclaré le vice-Premier ministre russe

Temps de lecture: 1 min

La Russie a mis en garde lundi contre des « conséquences catastrophiques » pour le marché mondial de la mise en place d’un embargo occidental sur le pétrole russe, discuté par Washington et l’Union européenne comme mesure de riposte à l’intervention militaire russe en Ukraine.

« Il est tout à fait évident que le refus d’acheter le pétrole russe va aboutir à des conséquences catastrophiques pour le marché mondial », a déclaré le vice-Premier ministre russe, chargé de l’Énergie, Alexandre Novak. « La flambée des prix risque d’être imprévisible et d’atteindre plus de 300 dollars pour un baril, voire plus », a-t-il affirmé, cité par les agences de presse russes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Guiot Philippe, mardi 8 mars 2022, 11:31

    La moitié du PIB de la Russie provient des exportations de gaz et du pétrole, Vladi ! Faut réfléchir parfois ! Et à voir que la crainte de ton régime dictatorial se transforme en haine, des tas de candidatures spontanées à l'UE et l'OTAN affluent, ce qui prouve une fois de plus que tu es un nain et pas un grand stratège !

  • Posté par Nica Radu-Catalin, mardi 8 mars 2022, 5:23

    La Russie n'a même pas encore commencé à prendre des mesures économiques contre l'Europe et d'aucuns se pavanent contre les mesures prises contre les oligarques qui peuvent les absorber sans problèmes. En attendant le prix augment en flèche pour les produits énergétiques et une fois le port d'Odessa tombé c'est le prix de céréales qui va monter ne flèche. Et cela c'est pas le peuple russe qui va le payer mais tous ceux qui lâchent leur haine viscérale sur le peuple russe aussi d'Ukraine bien sur. C'est clair que les Ukrainiens vont payer leur sort mais les plus démunis des européens payent déjà les sanctions européennes qui se retournent contre nos plus démunis et pas contre ceux qui ont pris ces décision dans leur tour d'ivoire à la CE ou à l'Otan.

  • Posté par Desmet Marc, mardi 8 mars 2022, 7:13

    Votre commentaire est pro Putin. Les Européens n'ont nullement la haine du peuple Russe, mais bien de leur sanguinaire dictateur et sa clique (élu non démocratiquement) qui terrorise son peuple et le reste de la planète. Ne vaut-il pas mieux des mesures que d'envoyer nos enfants, frères, pères, époux se faire tuer là bas???. « La grande force de l’État totalitaire est qu’il oblige ceux qui le craignent à l’imiter. » disait... Adolf Hitler

  • Posté par Bartet Guy, lundi 7 mars 2022, 23:46

    Est-ce une impression ou bien il commence à s'inquiéter des conséquences de sa guerre ? Il "nous" menace de conséquences catastrophiques dans l'espoir de nous faire renoncer.

  • Posté par eric biltiau, lundi 7 mars 2022, 22:07

    Puisque la guerre contre ce terroriste ne peut être envisagée à ce stade, il est normal et logique d'essayer de trouver des dispositions qui risque d'emm...ce malade mental et de voir une réaction des oligarches au minimum et par la suite de son peuple.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une