Accueil Belgique

Guerre en Ukraine: l’heure serait-elle enfin venue pour une véritable sécurité énergétique?

La crise ukrainienne, l’explosion des prix des énergies fossiles, la lutte contre le changement climatique. Trois bonnes raisons pour réduire notre dépendance au pétrole et au gaz.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Les combustibles fossiles sont une impasse – pour notre planète, pour l’humanité et, oui, pour les économies. Comme les événements actuels ne le montrent que trop clairement, notre dépendance continue aux combustibles fossiles rend l’économie mondiale et la sécurité énergétique vulnérables aux chocs et aux crises géopolitiques. Au lieu de ralentir la décarbonation de l’économie mondiale, il est temps d’accélérer la transition énergétique vers un avenir basé sur les énergies renouvelables ». En préfaçant le dernier rapport du Giec sur les impacts du changement climatique et l’adaptation, le 28 février dernier, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a renoué des liens complexes que personne ne doit perdre de vue. Le changement climatique est un enjeu majeur de sécurité internationale. Il menace la stabilité mondiale. Pour autant, s’attaquer à sa cause principale – la profonde dépendance des pays industrialisés aux énergies fossiles – pourrait aussi contribuer à apaiser voire à prévenir des conflits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mardi 8 mars 2022, 16:26

    Et les écolos ont tenu De Croo et presque tous les autres par les … Triste !

  • Posté par Lambert Paul, mardi 8 mars 2022, 15:53

    dans la mer adriatique il y a du gaz en suffisance que l'Italie n'exploite plus pour de sombre raison , c'est avoir de pdt dans son jardin et les acheter en Espagne . https://www.rtbf.be/article/approvisionnement-en-gaz-le-paradoxe-adriatique-10941169

  • Posté par Dib Rihon Renata, mardi 8 mars 2022, 15:35

    Des mesures différenciées en fonction des publics cibles. Traduction ? Ceux qui bossent vont encore payer pour ceux qui sont déjà inondés d’aides sociales ?

  • Posté par Howdare You, mardi 8 mars 2022, 10:43

    Quel aveuglement idéologique ! Quel est le pays le plus dépendant ? Les USA, qui ont assuré leur indépendance énergétique par le gaz et le pétrole de schiste, ou l’Allemagne, dont la politique d’énergie renouvelable a augmenté la dépendance au gaz pour couvrir les périodes de non production éolienne et solaire ? Tant qu’on n’a pas trouvé de solutions pour stocker l’énergie électrique, l’équation reste implacable…

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs