Accueil Marché de l’art

Noëlle Koning: la sarabande des impressions

L’allégresse de peindre si communicative de l’artiste porte une nouvelle et radieuse moisson de tableaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Après un repli de quelques années imputable à la crise sanitaire, l’artiste belge renoue avec le travail très solaire et professionnel qu’on connaît et qui avait déjà illuminé les lieux en 2018. Le palmarès de ses expositions, toutefois, remonte bien plus loin, jusque dans les années 80, et s’échelonne au gré de différents pays.

Ce repli récent fut l’occasion d’une réflexion en profondeur et d’un retour de flamme riche en changements subtils où domine toujours, pour notre bonheur, un formidable afflux de lumière et de couleurs, l’impression d’une symphonie tantôt percutante, tantôt à bas bruit, de tout ce qui, au chapitre des couleurs, des valeurs, des passages et des transparences, constitue la nature même de la peinture.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs