Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: voici les nouvelles sanctions de l’Union européenne contre la Russie et la Biélorussie

Les mesures sont destinées à compléter les trois trains de sanctions adoptés par l’UE ces deux dernières semaines.

Temps de lecture: 2 min

Les représentants des Etats membres de l’Union européenne ont approuvé mercredi à Bruxelles de nouvelles sanctions à l’encontre de dirigeants et oligarques russes et de membres de leurs familles impliqués dans l’agression russe contre l’Ukraine, a annoncé la présidence française du Conseil de l’Union européenne sur Twitter. Ces sanctions consistent traditionnellement en un gel des avoirs et une interdiction d’entrée dans l’UE.

Ils ont également approuvé des sanctions pour compléter et aligner les mesures UE par rapport aux sanctions déjà adoptées. En particulier, les mesures approuvées visent à exclure trois banques biélorusses du système Swift (communications interbancaires simplifiées). Elles clarifient la question des cryptomonnaies et complètent la liste des technologies et biens qui ne peuvent pas être exportés. Des sanctions ciblant le secteur maritime ont également été approuvées.

Toutes ces sanctions seront formellement adoptées par le Conseil par procédure écrite, en vue de leur publication rapide au Journal officiel de l’Union européenne.

Les multiples trains de sanctions approuvés par l’UE depuis l’invasion russe du 24 février dernier sont sans précédent. Ils ont été coordonnés avec plusieurs alliés occidentaux de l’UE.

Les Vingt-Sept ont décidé mercredi d’élargir leurs sanctions contre la Russie et la Biélorussie à la suite de l’invasion de l’Ukraine, notamment en débranchant trois banques biélorusses de la plateforme financière internationale Swift, a annoncé la présidence française du Conseil de l’UE.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Duchene Nathalie, lundi 28 mars 2022, 17:54

    Ytu

  • Posté par Corbiaux Thierry, mercredi 9 mars 2022, 15:29

    Monsieur Poutine est un Tsar en Russie, ...et donc respecté comme tel au prix des sacrifices qu'il impose. C'est l'histoire du Pays, le Peuple a tellement payé par le passé, que cela devient une habitue ... et qu'il accepte de se sacrifier pour leur Chef.

  • Posté par Nivaille , mercredi 9 mars 2022, 14:12

    C'est le peuple Russe qui doit se révolter ! Les Russes se plaignent des occidentaux, mais c'est à eux de faire leur révolution, ou alors ils sont du même tonneau que Poutine et j'ai la faiblesse de croire qu'ils s'accommodent facilement de la situation.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 9 mars 2022, 12:04

    @ Van den Eeckhoudt Etienne "Les coûts humains et économiques font réfléchir Poutine." Je n'y crois pas un seul instant. Poutine n'a cure ni des sanctions ni du coûts humains. Mais ils pourraient faire réfléchir son entourage direct qui pourrait décider que trop c'est trop et le destituer. Mais c'est très improbable.

  • Posté par Van den Eeckhoudt Etienne, mercredi 9 mars 2022, 13:28

    Je suis comme vous, j'espère plus de l'entourage du Tsar que du Tsar lui même.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une