Accueil Monde Europe

Guerre en Ukraine: l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder est plus isolé que jamais

Malgré la pression de ses amis et de l’opinion publique, l’ancien chancelier social-démocrate refuse de couper les liens avec le Kremlin et de démissionner de ses mandats dans les groupes énergétiques russes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Malgré une avalanche de critiques, Gerhard Schröder continue de se terrer dans un silence jugé complice. Contrairement à d’autres anciens dirigeants européens comme le Français François Fillon ou l’Italien Matteo Renzi, l’ancien chancelier social-démocrate refuse encore de couper les ponts avec Vladimir Poutine et de démissionner de ses mandats dans des groupes énergiques russes.

Schröder est toujours président du conseil de surveillance de Rosneft, premier groupe pétrolier russe, mais aussi du comité d’actionnaires de Nord Stream 2, le gazoduc géostratégique russo-allemand qui contourne l’Ukraine (annulé depuis l’agression russe). En juin, il doit théoriquement entrer au conseil de surveillance du géant Gazprom.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par meyer jean, mercredi 9 mars 2022, 17:41

    Schröder....l'Allemagne s'en occupera.

  • Posté par Bartet Guy, mercredi 9 mars 2022, 16:01

    "Chancelier de 1998 à 2005, Gerhard Schröder est un ami très proche de Poutine qu’il qualifiait encore à l’époque de « pure démocrate »." Pour ceux qui s'interrogeaient sur le côté équivoque de Poutine (comme ce commentateur qui le traitait de "tarlouze frustré(e)"), Schröder leur donne raison : pure démocrate, le/la Poutine ! Serait-ce un lapsus significatif ?

  • Posté par D. Frederic, mercredi 9 mars 2022, 15:51

    Mouais c'est bien mignon de taper sur Schröder en ce moment mais ce serait oublier notre ami Charles Michel qui a bien trahi la Nation tout entière pour aller se planquer à l'Europe...là évidemment, personne qui dit rien. Niveau bras d'honneur à 11 millions d'habitants, il se pose là lui...

  • Posté par Frissen JM, mercredi 9 mars 2022, 17:57

    Autant Charles Michel me fait plus rire qu'autre chose, travailler pour l'Europe n'est en rien s'acoquiner avec un fasciste de la pire espèce et le garder comme un de ses amis. Franchement, quelle comparaison quoi !

  • Posté par Druide David, mercredi 9 mars 2022, 16:45

    On a oublié de prendre ses pillekes ce matin?

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs