Accueil Société

Prison ferme pour une mère qui, avec son fils de 15 ans, prostituait une ado

Une peine de 36 mois de prison ferme a été prononcée, ce mercredi au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre d’une quadragénaire coupable de faits de proxénétisme commis avec son gamin de 15 ans.

Temps de lecture: 3 min

Une peine de 36 mois d’emprisonnement ferme a été prononcée, ce mercredi au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre d’une quadragénaire coupable de faits de proxénétisme commis avec son gamin de 15 ans, qui avait décidé de se lancer dans cette activité délictueuse lucrative. Le dossier avait débuté en janvier 2021 avec la fugue d’une mineure d’âge, cadette d’une grande fratrie où jamais aucun problème n’avait été constaté. Ce sont ses frères et sœur qui avaient décidé de mener leur enquête pour tenter de la retrouver, et ils avaient réalisé un dossier contenant le fruit de leurs recherches, qu’ils avaient déposé à la police. Ils avaient notamment pris des images de la gamine accompagnant un homme dans un hôtel de passe, et ils avaient retrouvé une petite annonce proposant leur sœur sur le site « Quartier rouge », dédié à la prostitution.

Il répondait depuis l’école

La police avait identifié le propriétaire du numéro de GSM indiqué sur l’annonce, et il s’agissait de M., 15 ans, qui répondait par SMS, depuis l’école, aux demandes des « clients ». Le dossier avait d’abord été qualifié de « proxénétisme de mineur sur mineure », mais entre-temps la jeune fille avait réapparu auprès des siens, très abîmée psychologiquement et souffrant d’une cystite et de la gale. Elle avait expliqué que c’est M. et un copain qui l’avaient recrutée, mais que les passes avaient notamment lieu au domicile de M., où il habitait avec sa maman. Interrogé, l’adolescent a impliqué cette dernière en expliquant que c’est elle qui choisissait quand les filles pouvaient venir travailler -elle avait même mis son numéro de compte à disposition pour les clients. Au total, trois jeunes femmes, la mineure y compris, ont été exploitées sexuellement chez la quadragénaire, dans le quartier des Vennes à Liège. Les clients les retrouvaient aussi dans des meublés loués à Liège et Arlon.

Pas de sursis

La prévenue, consommatrice de méthadone et chez laquelle on a retrouvé de la cocaïne en perquisition, avait exposé s’être « sentie dépassée » par les événements. Elle n’avait pas osé, avait-elle ajouté, s’opposer à son fils par peur qu’il s’éloigne d’elle. Affichant un casier judiciaire pour des faits anciens, elle n’avait plus droit au sursis.

Les faits de proxénétisme à l’encontre de mineures d’âge explosent en Belgique, mais généralement les auteurs sont également fort jeunes, contrairement à cette mère prétendument dépassée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mercredi 9 mars 2022, 22:19

    Le sordide n'a vraiment pas de limite !

  • Posté par lambert viviane, mercredi 9 mars 2022, 21:57

    Avant d'être arrêtée, cette maquerelle avait-elle un métier ou bien vivait-elle d'allocations ? Et le fils, le proxénète en devenir, n'a pas de père ?

  • Posté par lambert viviane, mercredi 9 mars 2022, 21:57

    Avant d'être arrêtée, cette maquerelle avait-elle un métier ou bien vivait-elle d'allocations ? Et le fils, le proxénète en devenir, n'a pas de père ?

  • Posté par lambert viviane, mercredi 9 mars 2022, 21:51

    Une peine ridicule que cette maquerelle toxicomane doit néanmoins faire. En général, un.e. adulte qui s'en prend à une mineure, déguste en prison. Et après la prison, institut psychiatrie, désintoxication et mise au travail. Pas d'assistanat social, s'il vous plaît !!! Le fils en IPPJ jusqu'à sa majorité et obligation d'apprendre un métier ( cours professionnels intensifs) Quant à la jeune fugueuse, très abîmée (!) sans problème apparent, on devrait peut-être voir ce qui a motivé sa fugue? Elle peut être heureuse d'avoir une fraterie qui a tout fait pour la sortir de la prostitution. Voilà ce que l'inspire cet article. Quant au fric sur le compte de la maquereau, j'ose espérer qu'elle ou son fils n'en profiteront jamais.

  • Posté par lambert viviane, mercredi 9 mars 2022, 21:51

    Une peine ridicule que cette maquerelle toxicomane doit néanmoins faire. En général, un.e. adulte qui s'en prend à une mineure, déguste en prison. Et après la prison, institut psychiatrie, désintoxication et mise au travail. Pas d'assistanat social, s'il vous plaît !!! Le fils en IPPJ jusqu'à sa majorité et obligation d'apprendre un métier ( cours professionnels intensifs) Quant à la jeune fugueuse, très abîmée (!) sans problème apparent, on devrait peut-être voir ce qui a motivé sa fugue? Elle peut être heureuse d'avoir une fraterie qui a tout fait pour la sortir de la prostitution. Voilà ce que l'inspire cet article. Quant au fric sur le compte de la maquereau, j'ose espérer qu'elle ou son fils n'en profiteront jamais.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko