Accueil Économie Entreprises

Sortie du nucléaire: appel en commission Energie de la Chambre à une meilleure entente entre Elia et la Creg

Temps de lecture: 3 min

Un appel a été lancé mercredi, en Commission Energie de la Chambre, pour une meilleure collaboration entre Elia, le gestionnaire du réseau haute tension, et la Creg, le régulateur du secteur énergétique.

Il est apparu dernièrement que l’entreprise et le régulateur avaient des divergences de vue sur les capacités nécessaires à la Belgique pour assurer sa sécurité d’approvisionnement à l’horizon de l’hiver 2026-2027, dans le cadre d’une sortie au moins partielle du nucléaire en 2025.

Dans un rapport de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) qui a été «malencontreusement» publié début février, le régulateur de l’énergie interroge la méthodologie d’Elia estimant que le gestionnaire du réseau haute tension se trompe dans ses calculs.

Trois directeurs de la Creg sont revenus mercredi à la Chambre sur l’épisode fâcheux de ce rapport/avis publié par erreur. La Creg ne disposait pas d’une série d’informations demandées à Elia et le comité de direction avait décidé, en date du 3 février, d’attendre avant de publier son avis. Pourtant, le document a tout de même été mis sur le site internet du régulateur avant d’être retiré dare-dare quelques jours plus tard. «Je peux vous confirmer que ce retrait de publication est une décision interne à la Creg. Il n’y a eu aucune interférence extérieure», a affirmé, devant la commission Energie de la Chambre, Laurent Jacquet, membre du comité de direction. «Le document a fuité, c’est inadmissible», a-t-il ajouté, insistant sur le fait qu’il s’agissait d’un «micro-élément dans l’histoire de la Creg» et que celle-ci continue par ailleurs à fonctionner pleinement et de manière collégiale.

Si la Creg a reçu entretemps quelques éléments de précisions d’Elia, mais pas la totalité demandée, car certaines informations sont confidentielles, le régulateur continue à estimer, au contraire d’Elia, qu’il manque au bas mot 1.000 MW de capacité, voir davantage, à l’horizon 2026-2027 pour assurer la sécurité d’approvisionnement, a expliqué pour sa part Andreas Tirez, également membre du comité de direction du régulateur. Une telle capacité correspond à celle d’un réacteur nucléaire ou de presque deux centrales à gaz.

Plus généralement, les membres de la commission Energie ont appelé de leurs vœux une meilleure collaboration et communication entre Elia et la Creg, alors que la Belgique est engagée dans une transition énergétique et va prochainement devoir poser des choix importants.

«Il est inadmissible que la Creg n’ait pas les éléments, y compris confidentiels, car elle exerce une fonction de contrôle en vertu de la loi. Trouverait-on normal que l’AFCN ou le régulateur du secteur bancaire n’aient pas les informations nécessaires pour contrôler les exploitants de centrales nucléaires ou les banques?», a interrogé Marie-Christine Marghem (MR), ancienne ministre de l’Energie.

Une position largement partagée. «La collaboration entre Elia et la Creg doit s’améliorer», a jugé le président de la Commission Energie, Christian Leysen (Open Vld), pour qui «on ne peut rien reprocher à la Creg» dans ce dossier.

«C’est une politique cruciale pour l’avenir énergétique du pays et il y a là une série de dysfonctionnements qui m’interpellent, comme un manque de fluidité des informations entre Elia et la Creg», a observé Malik Ben Achour (PS). ’Est-ce dû à un problème interne à la Creg? Le mot ’fuite’ a été évoqué mais par qui? Comment? Pourquoi?"

Pour Thierry Warmoes (PTB-PVDA), qui s’est joint à l’appel lancé par plusieurs de ses collègues, «il n’est pas acceptable qu’Elia ne donne pas au régulateur les informations nécessaires pour faire son travail.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Kegel André, mercredi 9 mars 2022, 20:40

    Quel sac de nœuds !!! Personne ne veut avouez que la sortie du nucléaire sera une catastrophe énergétique, économique, technique, écologique... DEMISSION de tous ces incompétents et vite.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière