Accueil Monde

Xi Jinping en service minimum face à l’invasion de l’Ukraine

Partenaire commercial important de la Chine, l’Ukraine ne doit pourtant pas s’attendre à un grand soutien de Xi Jinping.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Alors que l’Ukraine est un partenaire économique important de la Chine, le président chinois Xi Jinping n’a assuré ce mardi, lors de son entretien téléphonique avec Emmanuel Macron et Olaf Scholz, qu’un tout petit « service minimum » vis-à-vis de Kiev.

Il s’est dit « profondément peiné d’assister à une nouvelle guerre sur le continent européen » et a appelé « à la plus grande retenue afin d’éviter une crise humanitaire à grande échelle », précisant à ses interlocuteurs : « Nous devons soutenir ensemble les pourparlers de paix entre la Russie et l’Ukraine. » Quant à une éventuelle aide humanitaire, la Chine « se tient prête à en apporter à l’Ukraine » : ce mercredi, la Croix-Rouge chinoise y a finalement envoyé une cargaison d’une valeur de 720.000 euros…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs