Accueil Guerre en Ukraine

Bousculée par la guerre en Ukraine, la Chine de Xi Jinping est forcée de cheminer entre deux abîmes

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 1 min

L’onde de choc de la guerre déclenchée en Ukraine par la Russie de Poutine bouscule tous les équilibres géopolitiques. Y compris pour la Chine : la stabilité garante de la prospérité, prisée par Xi Jinping, a volé en éclats. Le voilà contraint à composer entre la solidarité due à son partenaire russe et la préservation de l’image internationale de la Chine, déjà fort endommagée avant même ce conflit. Tout en privilégiant d’abord les intérêts de la Chine et son économie.

Avec quel impact pour ses partenaires ? Tour d’horizon, de Moscou à Kiev en passant par Taipei et Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Vanloo , vendredi 11 mars 2022, 20:47

    La chine est le maitre réel du jeu, en cas d'effondrement ou de fragmentation de l'état russe, comme naguère l'union soviétique, elle pourrait être tentée à moyen terme de prendre le contrôle de l'immense Sibérie un espace quasi vide et riche en matière premières de toute sorte. Ceci ajouté ses nombreux atouts population (1,4 milliard) disciplinée et travailleuse, capacité industrielle hors du commun, grand effort permanent en R & D, énormes moyens financiers. Cela en ferait une vraie superspuissance

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 11 mars 2022, 20:19

    Et si la Chine attendait le bon moment pour reprendre certains territoires ???

  • Posté par Debersaques Bart, vendredi 11 mars 2022, 13:48

    un toast, a la division du monde

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 11 mars 2022, 13:45

    A court terme, le danger est russe (bien qu'il soit moindre que ce qu'on pensait i y a 2 semaines. a long terme, le grand danger, c'est la Chine qui va devenir le méchant impérialiste à la place des USA. C'est cyclique.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, vendredi 11 mars 2022, 12:37

    C'est pas pour rien qu'elle s'appelle "l'Empire du milieu"

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs