Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Vermaelen: ne pas le mettre dans le rouge

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le secteur défensif était au centre de toutes les préoccupations et la réponse apportée par Thomas Vermaelen, aligné dans l’axe avec Toby Alderweireld, a été limpide, tant dans la forme que sur le fond. En manque de rythme après une deuxième partie de saison passée sur le banc ou dans les tribunes du Nou Camp, l’ex-capitaine des Diables a livré une prestation plutôt séduisante. Réduit à travailler sous le commandement de son compère de Tottenham, qui s’est érigé en vrai patron du bloc arrière, au point de se demander s’il ne faudrait peut-être pas le maintenir à cette place, quitte à délocaliser Jason Denayer sur le côté, le gaucher de 30 ans ne s’est autorisé aucune fantaisie. Le meilleur moyen de ne pas s’égarer et de préfigurer une évolution linéaire aboutissant à un retour dans le costume de titulaire à l’Euro 2016. « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs