Au Canada, les hommes aussi ont leur #MeToo

Depuis dix-huit mois, William O’Sullivan manifeste tous les dimanches. Comme des milliers d’autres Canadiens, il a été agressé sexuellement par un prêtre dans son enfance. © D.R.
Amériques
Analyse