Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Les circonstances imposent, Wilmots dispose

Certaines expérimentations dues aux absences ont convaincu, d’autres ne devraient pas être retentées

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 5 min

Samedi à Genève, Marc Wilmots a atteint le cap des 30 victoires (en 44 matchs) à la tête des Diables rouges. Au passage, il s’est hissé à la 5e place des sélectionneurs le plus souvent présents sur le banc. Assis à ses côtés, deux légendes du cru, Bill Gormlie (1947-53) et Raymond Goethals (1968-76). De là où ils sont, les glorieux prédécesseurs du coach fédéral auront sans doute tiré pas mal d’enseignements sur ce premier match de préparation calqué sur un mode victoire identique à celui qui avait précédé le retour belge en Coupe du monde, voici deux ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs