Accueil Sports Cyclisme

Cette fois, c’est l’accident de trop

Les coureurs en ont marre et exigent des mesures

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

A qui la faute et comment trouver la parade pour éviter d’autres accidents en sachant qu’un destin tragique ne dépend pas forcément d’une erreur ? C’est ce qui faisait débat, samedi et dimanche parmi les acteurs et les observateurs d’un Tour de Belgique marqué par l’énorme chute de Jalhay où Stig Broeckx (Lotto), déjà percuté par une moto à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, a été fauché par l’accident déclenché par deux motos. Entre la vie et la mort dans une clinique d’Aix-la-Chapelle, le coureur souffre d’une double hémorragie cérébrale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs