Accueil Sports Athlétisme

Pour Nafi Thiam, deux tours de piste magistraux qui changent tout

A l’heptathlon de Götzis, la Namuroise a vaincu ses démons sur 800 m

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Combien de cauchemars Nafi Thiam n’avait-elle pas faits à sa seule évocation depuis ses débuts en heptathlon ? Ce 800 m, mur monstrueux qui se présentait à elle en bout d’épreuve et qu’elle abordait toujours la peur au ventre en ne sachant trop comment s’y débrouiller avec ses jambes interminables et sa foulée chaotique. Quand elle partait trop lentement, elle se faisait irrémédiablement larguer ; quand elle essayait de s’accrocher, elle calait en fin de course. Et, inévitablement, elle y perdait des points et des places précieuses. Comme l’an dernier, aux Mondiaux de Pékin où, 5e au général avant cette septième et dernière épreuve, elle avait, au bout du compte, dû se satisfaire d’une 11e  place finale après avoir terminé en 2.24.55, le 26e temps des 28 rescapées…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs