Accueil Monde Europe

La Russie menace de prendre pour cible les armes occidentales livrées à l'Ukraine

« Nous avons averti les Etats-Unis que la livraison d’armes qu’ils orchestrent depuis un certain nombre de pays n’est pas seulement un geste dangereux, c’est aussi un acte qui font des convois mentionnés des cibles légitimes », a averti le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Temps de lecture: 2 min

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a menacé samedi les Etats-Unis, affirmant que la Russie pourrait prendre pour cible leurs livraisons d’armes à l’Ukraine, où l’armée russe avance depuis deux semaines.

« Nous avons averti les Etats-Unis que la livraison d’armes qu’ils orchestrent depuis un certain nombre de pays n’est pas seulement un geste dangereux, c’est aussi un acte qui font des convois mentionnés des cibles légitimes », a averti Sergueï Riabkov dans une interview à la chaîne télévisée Pervy Kanal. Il a notamment cité les systèmes de défense aérienne portables et les systèmes de missiles antichars.

« Si les Américains y sont disposés, nous pourrons bien sûr reprendre le dialogue »

M. Riabkov a aussi déclaré que les « garanties de sécurité » demandées par la Russie à l’Occident, dont l’assurance que l’Ukraine ne rejoindrait jamais l’Otan, n’étaient plus valables. « La situation a changé complètement. La question est désormais d’obtenir la mise en œuvre des objectifs de nos dirigeants », a-t-il affirmé, en référence à la « démilitarisation » de l’Ukraine que réclame le Kremlin.

« Si les Américains y sont disposés, nous pourrons bien sûr reprendre le dialogue », a-t-il néanmoins ajouté, précisant que Moscou était prête notamment au sujet des accords Start de limitation des arsenaux nucléaires. « Tout dépend de Washington », a-t-il conclu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mardi 15 mars 2022, 15:25

    La volonté de l'OTAN de ne pas intervenir en Ukraine ne donne-t-elle pas à Poutine le "libre accès" à la Finlande, la Suède et la Moldavie puisque ces pays ne font pas non plus partie de l'OTAN?

  • Posté par Fontesse Philippe, samedi 12 mars 2022, 20:30

    Arrêtons de livrer des armes aux ukrainiens comme le demande Poutine mais en même temps faisons comme lui avec les tchétchènes et les syriens, puisque l'Ukraine demande notre aide, allons y car après l'Ukraine se sera un autre pays et puis nous ne pouvons pas laisser faire un génocide (il vise sans distinction aussi bien des civils notamment des hôpitaux). Nous avons déjà trop parlé avec Poutine qui n'en a rien à faire et continue comme ça lui chante.

  • Posté par eric biltiau, samedi 12 mars 2022, 18:14

    Comment peut-on prendre faits et causes pour Poutine qui est le seul agresseur dans ce conflit. La seule réponse à donner à cette crapule, c'est que s'il ne veut plus voir d'armes livrées à l'Ukraine alors il faut qu'il arrête tout bombardement des habitations civiles et non militaires au minimum.

  • Posté par Coulon Michel, samedi 12 mars 2022, 15:45

    Il est évident que les russes detruiront ces armes des qu'elles entrent en Ukraine et avant qu'elles ne servent. Ils ont tout ce qui faut pour ca:drones, observateurs, satellites et aviation

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 12 mars 2022, 16:03

    L’observation et la localisation sont justement des domaines où ils sont loin d’être forts.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une