Accueil Guerre en Ukraine

Reportage à Lviv, où la tension monte: «On ne peut plus dire que l’ouest de l’Ukraine est à l’abri»

Les sirènes ont retenti dans Lviv, hier matin. Rien n’est arrivé jusque dans cette grande ville hautement symbolique, mais la population n’est pas dupe. La tension monte et il n’y a aucune raison pour que Vladimir Poutine l’épargne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Lviv. Et soudain, les sirènes. Un instant, les abords du parc Ivan-Franko se glacent et cela n’a rien à voir avec le fond de l’air. La vie semblait aller son cours, dans le centre de Lviv, mais cette nouvelle alerte – il y en avait eu une première, en début de matinée – prend le pas sur tout ce que pouvaient avoir en tête les hommes et les femmes qui marchent ici.

Parce qu’ils travaillent, pour se promener ou parce qu’ils ont un rendez-vous, ils étaient tous à cet endroit charmant, à peu près sereins, et les voilà qui pressent le pas, qui lèvent la tête ou qui grimacent – chacun se débrouille avec ses propres émotions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs