Accueil Le direct

Le mariage particulier de Julian Assange en prison

Stella Moris pourra épouser le fondateur de Wikileaks Julian Assange à la prison de Belmarsh, au sud-est de Londres, le 23 mars prochain.

Temps de lecture: 1 min

Poursuivi notamment pour espionnage, l’Australien de 50 ans risque jusqu’à 175 ans de prison dans une affaire qui constitue, selon ses soutiens, une attaque gravissime contre la liberté de la presse. Mme Moris a indiqué à la Press Association (PA) que seuls quatre invités et deux témoins seraient autorisés à assister à la cérémonie, ainsi que deux agents de sécurité.

Vivienne Westwood réalisera la robe de mariée et un kilt pour Julian Assange, dont les parents sont d’origine écossaise. Le couple, qui a deux enfants, attend encore une réponse quant à la présence d’un photographe.

Les invités devront quitter les lieux immédiatement après la cérémonie. «Nous sommes évidemment excités, même si les circonstances sont très restrictives», a déclaré Stella Moris.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Delikovic Dogan, lundi 14 mars 2022, 5:33

    Evidemment... si ça avait été un opposant russe dénonçant (tout ce que l'occident n'aime pas) il serait devenu un "héros de la liberté" aussi rapidement qu'il est devenu un "espion" parce qu'il a simplement osé dénoncer tout ce que l'occident n'aime pas... Démocratie Occidentale sans Propagande, quand tu nous tiens...

Aussi en Le direct

Les camps scouts en manque de plaines

Les cinq fédérations de mouvements de jeunesse francophones veulent continuer à offrir des activités de qualité à un prix abordable. La Fédération Wallonie-Bruxelles vient de débloquer un budget de 1,36 million d’euros pour créer de nouveaux emplacements ou améliorer des anciens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une