Accueil Monde France

Une manifestation vire à «l’émeute» en France: 38 blessés à Bastia (photos)

Après une heure, de défilé au cri de «Etat français assassin», la manifestation en soutien à Yvan Colonna dimanche à Bastia a viré à «l’émeute», selon le procureur de Bastia, avec un bilan de 38 blessés dont 24 membres des forces de l’ordre.

Temps de lecture: 2 min

La manifestation, partie à 15h00 sous une pluie fine et froide du palais de justice, s’était auparavant déroulée dans le calme. Le slogan «Statu Francese Assassinu», repris par les milliers de participants - 7.000 selon les autorités,12.000 selon les organisateurs -, traduisait cependant la tension dans l’île depuis le 2 mars et l’agression de l’ancien berger à la prison d’Arles (Bouches-du-Rhône), qui l’a plongé dans le coma.

La colère a débordé dès l’arrivée du cortège à la préfecture à 16h00, avec des échauffourées entre les forces de l’ordre et «300 manifestants encagoulés», selon les autorités, vêtus de noir et pour certains équipés de masques à gaz, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Gaz lacrymogènes et canons à eau d’un côté, cocktails molotov, bombes agricoles et cailloux récupérés sur les voies ferrées de l’autre: à 20h00, «les attaques se poursuivaient dans différents secteurs du centre-ville de Bastia, avec une violence extrême», a souligné la préfecture, selon qui «les émeutiers ont tiré à de nombreuses reprises à la carabine à plomb sur des membres des forces de l’ordre». Dans son dernier communiqué, la Préfecture a appelé les habitants «du centre-ville de Bastia à éviter de sortir de chez eux».

La découverte juste avant la manifestation d’un stock d’environ 300 cocktails molotov avait déjà donné le ton, malgré de nombreux appels au calme ces dernières 48 heures. «Si l’émotion est légitime, elle ne peut et ne doit conduire à la violence», avaient ainsi estimé quelque 60 maires et élus de Haute-Corse dans une motion.

Photos PHOTOPQR

20220313CMA5940.jpg

20220313CMA5922.jpg

20220313CMA5910.jpg

20220313CMA5932.jpg

20220313CMA5938.jpg

20220313CMA5927.jpg

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Druide David, lundi 14 mars 2022, 0:05

    Comment des personnes peuvent manifester leur soutien à un assassin? La Corse est magnifique peuplée de demeurés... Qu'on leur donne leur indépendance à ces débiles et que la France leur coupe l'électricité.... Ces abrutis réaliseront alors qu'ils ne sont RIEN sans la France... Ce couillon de Colonna a mérité amplement cet étranglement, en espérant qu'il souffre encore quelques semaines avant de crever

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 18 mars 2022, 13:53

    C’est brut de fonderie, mais globalement je partage l’opinion. S’il n’avait pas honteusement assassiné le préfet Erignac, il n’aurait pas été en prison.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une