Accueil Culture Cinéma

«Affaire Marbie»: l’Académie André Delvaux remporte son procès

Le producteur du film « Marbie, Star de Couillu-les-2-Eglises » soupçonnait l’Académie, qui organise la cérémonie des Magritte, d’avoir triché.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

C’est la fin d’une procédure qui aura duré sept ans. Par un arrêt du 8 mars, la Cour d’appel de Bruxelles vient de donner raison à l’Académie André Delvaux, dans l’affaire qui l’opposait à l’ASBL Big Bang Prod concernant la remise du Magritte du Premier film 2015.

Par cet arrêt, la Cour confirme donc que la procédure attribuant le vote pour l’attribution du Magritte du Premier film 2015 n’était pas entachée d’irrégularités (comme le laissait entendre le producteur de Marbie). Elle réforme le jugement du tribunal de première instance du 22 novembre 2019 et déboute Big Bang Prod de l’ensemble de ses prétentions.

Un soulagement pour l’Académie André Delvaux, comme nous le confirme son président Patrick Quinet. « Nous sommes évidemment très contents que la justice ait enfin reconnu tout ce que nous défendons depuis le début. C’est-à-dire que tout avait été fait le plus proprement possible. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs