Accueil Économie Entreprises

Une partie de l’électronique «made in China» à l’arrêt

La Chine a instauré le confinement de Shenzhen, sa « Silicon Valley ». Cela pourrait à nouveau perturber les chaînes mondiales d’approvisionnement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Cela ne va certainement pas alléger les tensions dans les chaînes logistiques mondiales. Que du contraire. Ce dimanche, à la suite d’une recrudescence des cas de covid, la Chine a décrété le confinement de Shenzhen. Cette ville du sud peuplée de 17 millions d’habitants n’est pas n’importe quelle ville. C’est l’une des plus importantes du pays d’un point de vue économique et la capitale de la tech chinoise. Elle abrite les quartiers généraux de grandes entreprises comme Huawei (télécoms), ZTE (télécoms), Tencent (internet) ainsi que des conglomérats d’Etat comme China Ressources (alimentaire, pharma, construction…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs