Accueil

Le groupe Lepage accélère sa diversification pour tourner en douceur la page de la maintenance des centrales

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Outre le millier de travailleurs d’Engie, le site de la centrale nucléaire de Tihange accueille, en fonction des chantiers de travaux et des arrêts, entre 500 et 1.500 travailleurs employés par des sous-traitants. Parmi eux, il y a ceux du groupe d’« engineering », de services et de maintenance Lepage. Basée à Jumet, la société, qui emploie un total de 250 personnes pour l’ensemble de ses activités, intervient « sous contrat dans tous les services de maintenance sur le site de Tihange », précise Gregory Bruylants, directeur opérationnel. « Cela comprend la soudure, la tuyauterie, la logistique, la lubrification, la robinetterie, les réservoirs. Par ailleurs, nous intervenons en forfait sur les sites de Tihange et de Doel pour tous les types de projets liés à la mécanique, au montage et à la tuyauterie. Cela en direct pour Engie ou en sous-traitance pour des équipementiers, bureaux d’études ou autres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs