Accueil Opinions

Les ex-ministres ne sont pas tenus au secret professionnel

Pour tous les sujets qui ne concernent pas la sûreté de l’Etat, les ex-ministres sont libres de leurs propos, affirme Marc Verdussen, constitutionnaliste à l’UCL. Dès lors, pour l’ancien ministre et secrétaire général de l’Otan, Willy Claes, parler ou se taire est une question d’éthique personnelle.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un ancien ministre est-il astreint à une sorte de devoir de réserve dans les dossiers qu’il a eu à traiter, quand son parti a été bouté dans l’opposition ? Ou le débat démocratique justifie-t-il qu’il retrouve sa pleine et entière liberté de parole une fois sorti de charge, jusqu’à utiliser ses connaissances « de l’intérieur » à des fins polémiques ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Paul GERARD, lundi 30 mai 2016, 16:29

    peut-être mais cela démontre le niveau d'intelligence...

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs