Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: ça (dé)passe ou ça casse

En pleine renaissance dans la foulée du superbe duel Hamilton-Verstappen, la F1 a dessiné de nouvelles voitures appelées à se dépasser plus facilement. On aura tout vu !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Le postulat de base est simple et louable ; mais il a aussi été le ferment de trop nombreuses frustrations ces dernières années. Il tient en une question : « Que faire pour que les F1 soient en mesure de se dépasser plus souvent ? » Car il faut bien l’admettre, et même si les choses se sont en façade améliorées à la faveur des échanges virils entre Lewis Hamilton et Max Verstappen l’an dernier, la F1 a longtemps ressemblé à un défilé de voitures souvent incapables de se brûler la politesse. Comme pour mettre en évidence – bien involontairement, on l’espère… – ce côté ô combien négatif, les promoteurs du championnat ont même créé l’an dernier un « Overtake Award » destiné au pilote ayant réussi le plus grand nombre de dépassements sur la saison ; un trophée remporté par Sebastian Vettel (132 réalisations, pour 128 à Alonso) dans un certain anonymat, sa besogne ayant bien souvent été concrétisée loin des caméras, dans le ventre mou du classement…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs