Accueil

Une 4e dose à l’automne ou peut-être avant

À ce stade, les plus de 75 ans ne devraient pas recevoir un 2e booster avant septembre sauf si les indicateurs hospitaliers se dégradent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Contrer le rebond épidémique et ses effets délétères en administrant dès maintenant une quatrième dose de vaccin aux plus fragiles ? La Belgique et bon nombre de pays européens la proposent depuis quelques semaines déjà aux personnes immunodéprimées mais d’autres ont décidé d’élargir cette possibilité aux plus âgés dont on sait l’immunité moins performante. C’est le cas de la France qui l’administre aux plus de 80 ans depuis ce week-end et de l’Angleterre pour plus de 75 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs