Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: trois journalistes tués et plus de 30 autres blessés depuis l’invasion russe

« Au moins 35 journalistes ont été victimes » des forces russes dont trois tués, a déclaré la chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien.

Temps de lecture: 1 min

Trois journalistes ont été tués et plus de 30 blessés depuis le début de l’invasion russe le 24 février, a annoncé mardi Loudmyla Denissova, chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien.

L’Américain Brent Renaud a été tué par balle dimanche dans la banlieue nord-ouest de Kiev, le journaliste ukrainien Evgueni Sakoun a été tué dans le bombardement de la tour de télévision à Kiev et l’Ukrainien Viktor Doudar a péri pendant des combats près de Mykolaïv (sud).

Plusieurs journalistes ont été blessés par des « tirs intentionnels de l’ennemi », a-t-elle ajouté, citant le cas de Suisses, Tchèques, Danois et Britanniques.

« Détruire l’infrastructure de l’audiovisuel ukrainien »

« L’ennemi tente également de détruire l’infrastructure de l’audiovisuel ukrainien », a poursuivi Mme Denissova en citant les tirs contre les tours de télévision à Kiev, Loutsk et Rivné (ouest).

Le bilan des frappes lundi contre la tour de Rivné a grimpé mardi à 19 morts.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mardi 15 mars 2022, 14:04

    Ben oui, pour une dictature la presse libre c’est l’ennemi…

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une