Accueil Monde France

Macron propose d’accorder l’asile à la journaliste russe qui a protesté contre la guerre en Ukraine

Une journaliste hostile à l’invasion russe en Ukraine a interrompu lundi la principale émission d’informations de la première chaîne d’Etat.

Temps de lecture: 2 min

La France est prête à offrir « une protection consulaire » à la journaliste russe qui a protesté en direct contre la guerre en Ukraine, soit à l’ambassade, soit en lui accordant l’asile, a annoncé Emmanuel Macron mardi, en réclamant à Moscou « toute la clarté » sur sa situation.

« Nous allons lancer des démarches visant à offrir une protection, soit à l’ambassade, soit asilaire, à votre confrère », a-t-il dit devant la presse, ajoutant qu’il aurait « l’occasion lors de (son) prochain entretien avec le président Poutine de proposer cette solution de manière directe ».

Ce qu’il s’est passé

Une femme est apparue derrière le présentateur de Vremja avec une affiche appelant les téléspectateurs à arrêter la guerre et à « ne pas croire la propagande ». « Ils vous mentent », était-il aussi écrit. Le texte, signé « Les Russes contre la guerre », était rédigé en russe et en anglais. La femme a ensuite encore crié plusieurs fois distinctement « non à la guerre ».

Selon l’agence de presse Tass, la jeune femme pourrait être poursuivie pour avoir « discrédité l’utilisation des forces armées russes ». Le pouvoir russe a récemment fait voter plusieurs lois prévoyant de lourdes peines pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison pour la diffusion de ce que les autorités considèrent comme de « fausses informations »sur l’armée. La simple utilisation du mot guerre par des médias ou des particuliers pour décrire l’intervention russe en Ukraine est passible de poursuites.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mardi 15 mars 2022, 15:23

    Si monsieur Macron offre une réelle protection à cette journaliste via l'ambassade ou l'asile, c'est la solution immédiate à réaliser et ce serait une action extraordinaire faite dans le cadre de ce conflit. Par contre si c'est juste du baratin politicien sans concrétisation comme tous les "beaux" discours européens et autres entendus jusqu'à ce jour, alors il aurait mieux fait de tourner 100 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.

  • Posté par Claude , mardi 15 mars 2022, 15:09

    Il ferait bien de ne plus traiter avec le diable car il va y perdre son âme!

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une