Accueil Guerre en Ukraine

La Russie engage la procédure de «sortie du Conseil de l’Europe»

Après plus de deux semaines de guerre en Ukraine, la Russie accuse l’Otan et l’Union européenne de faire du Conseil de l’Europe un instrument d’expansion.

Temps de lecture: 2 min

La Russie a décidé mardi d’engager la procédure de « sortie du Conseil de l’Europe », accusant l’Otan et l’UE d’en avoir fait un instrument au service de « leur expansion militaro-politique et économique à l’Est ». « La notification du retrait de la Fédération de Russie de l’Organisation » a été remise mardi à sa secrétaire générale Marija Pejcinovic Buric, a annoncé dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

« Ceux qui nous forcent à prendre cette mesure porteront toute la responsabilité de la destruction de l’espace humanitaire et juridique commun sur le continent et des conséquences pour le Conseil de l’Europe lui-même, qui, sans la Russie, perdra son statut paneuropéen », a-t-il ajouté.

L’Alliance atlantique et l’Union européenne, poursuit le ministère, « ne voient dans cette organisation qu’un instrument de soutien idéologique à leur expansion militaro-politique et économique à l’Est, un moyen d’imposer ’un ordre fondé sur des règles’ qui leur est profitable et, en fait, un jeu sans règles ».

Dans son communiqué, la diplomatie russe accuse les institutions du Conseil de l’Europe, y compris la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), son instance judiciaire, d’avoir été « systématiquement utilisées pour exercer des pressions sur la Russie et s’ingérer dans ses affaires intérieures ».

Dès le lendemain du déclenchement – le 24 février – de l’offensive russe en Ukraine, le Conseil de l’Europe avait décidé de suspendre la participation de la Russie à ses différents organes, à l’exception de la CEDH, le dernier recours pour les quelque 145 millions de citoyens russes.

Vigie des droits humains en Europe, le Conseil de l’Europe, créé en 1949, réunissait jusqu’alors la quasi-totalité des Etats du continent, 47 au total, dont la Russie, depuis 1996, et l’Ukraine, depuis 1995.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mardi 15 mars 2022, 18:31

    Le Conseil de l’Europe. Un couteux machin a promouvoir des « valeurs » dont recemment le port du voile. Islamique. La Turquie en fait partie. Cette instance joue sur la confusion avec d’autres institutions europeennes. La presence de la Russie y etait deja disons incongrue

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 15 mars 2022, 18:17

    C'est nous qui les virons, pas eux qui s'en vont.

  • Posté par Corbiaux Thierry, mardi 15 mars 2022, 18:12

    Logique

  • Posté par Dagnelie Raphaël, mardi 15 mars 2022, 17:44

    Bon débarras

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une