Accueil Belgique

Grève des services publics: Marc Goblet renvoyé à ses chères études

Une polémique est née de propos tenus par le secrétaire général de la FGTB. Les étudiants sont remontés contre une attaque qui viserait « la partie la plus précarisée de la population ». Marc Goblet s’excuse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Marc Goblet s’est pris les pieds dans le tapis. À la veille de la grève générale du secteur public. Dans une interview accordée aux journaux du groupe Sudpresse ce lundi, le secrétaire général de la FGTB, au détour d’une question sur les désagréments des grèves pour les étudiants en période d’examens, a répondu d’une manière jugée maladroite. «  Je n’arrive pas à imaginer qu’ils [les étudiants] ne sachent jamais trouver une alternative  » aux grèves, lâche de syndicaliste. Malaise dans les rangs…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Christian Raucq, mardi 31 mai 2016, 23:44

    Le titre est mal choisi. Il n'a meme pas finit les secondaires, sauf erreur.

  • Posté par Luc DESWAEF, lundi 30 mai 2016, 20:26

    Ouvrier wallon bon enfant ,un inculte qui démoli l'économie qui roule en voiture avec chauffeur et qui se permet en plus de se payer la tête de tout le monde j'appelle cela un "triste sire" on vit en wallonie avec une culture de gens assistés incultes et a la limite de l'incivisme.Appeler ce qu'il a sortie comme idiotie un épiphénomène est purement et simplement de l'inconscience.Ras le bol des grèves.

  • Posté par DUMONT GERARD, mardi 31 mai 2016, 23:29

    Le président du PS attend de la FGTB et particulièrement de son dirigeant dont les limites sont désormais connues, ainsi que de Solidaris qu'ils organisent le blocage complet du pays pour forcer le Gt à la démission. Comment peut-on accepter un tel comportement de quelqu'un à qui la gouvernance du pays a été confiée ? Ce comportement pourrait s'analyser comme étant la fomentation d'un coup d'état. Pauvre Belgique.

  • Posté par Luc DESWAEF, lundi 30 mai 2016, 20:26

    Ouvrier wallon bon enfant ,un inculte qui démoli l'économie qui roule en voiture avec chauffeur et qui se permet en plus de se payer la tête de tout le monde j'appelle cela un "triste sire" on vit en wallonie avec une culture de gens assistés incultes et a la limite de l'incivisme.Appeler ce qu'il a sortie comme idiotie un épiphénomène est purement et simplement de l'inconscience.Ras le bol des grèves.

  • Posté par Luc DESWAEF, lundi 30 mai 2016, 20:26

    Ouvrier wallon bon enfant ,un inculte qui démoli l'économie qui roule en voiture avec chauffeur et qui se permet en plus de se payer la tête de tout le monde j'appelle cela un "triste sire" on vit en wallonie avec une culture de gens assistés incultes et a la limite de l'incivisme.Appeler ce qu'il a sortie comme idiotie un épiphénomène est purement et simplement de l'inconscience.Ras le bol des grèves.

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs