Accueil Monde Asie-Pacifique

Un train qui déraille, des foyers privés d’électricité, ... les dégâts du violent séisme au Japon (vidéo)

Onze ans après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé la centrale nucléaire de Fukushima, un nouveau séisme touche la côte japonaise au même endroit.

Temps de lecture: 3 min

L’est du Japon a été secoué mercredi soir par un violent séisme de magnitude 7,3 qui a aussi provoqué un petit tsunami sur une grande partie de la côte est, mais aucun dégât majeur n’a été signalé dans l’immédiat.

L’hypocentre de la secousse survenue à 23h36 (14h36 GMT) se trouvait à 60 km de profondeur sous l’océan Pacifique au large du département de Fukushima, selon l’Agence météorologique japonaise (JMA).

Cette agence avait émis dans la foulée un avertissement pour des vagues d’un mètre de hauteur. Des vagues de 30 cm ont finalement été mesurées à Ishinomaki, dans le département de Miyagi, au nord de celui de Fukushima, selon la JMA qui a appelé les habitants à rester à distance du front de mer.

De petites répliques ont été enregistrées dans le nord-est dès les premières heures après la secousse initiale, et des consignes d’évacuation vers des refuges ont été diffusées dans certaines localités de la région.

«Suivez s’il vous plaît les informations concernant le séisme, restez à l’écart de la côte et prenez des mesures pour vous protéger», a aussi recommandé le Premier ministre japonais Fumio Kishida.

Aucune anomalie, selon les autorités japonaises

Aucune anomalie n’a été détectée à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, sévèrement endommagée par un gigantesque tsunami provoqué par un séisme de magnitude 9, le 11 mars 2011, selon l’Agence japonaise de sûreté nucléaire (NRA).

Sur l’autre centrale nucléaire du département, Fukushima Daini, également arrêtée depuis 2011, ainsi que dans la centrale d’Onagawa (département de Miyagi), des pompes pour des piscines de refroidissement du combustible usagé ont brièvement cessé de fonctionner mais elles ont rapidement été remises en état de marche, a précisé ultérieurement la NRA.

Déraillement d’un train

Le tremblement de terre, longuement et fortement ressenti y compris à Tokyo, a initialement privé d’électricité plus de deux millions de foyers dans le Kanto, la grande région englobant la capitale et ses départements voisins, selon l’opérateur Tokyo Electric Power (Tepco), mais le courant a été totalement rétabli dans cette zone quelques heures plus tard.

Quelque 157.000 foyers initialement ont également été privés d’électricité dans le nord-est du pays, selon la compagnie Tohoku Electric Power.

La compagnie ferroviaire JR East a signalé des perturbations significatives sur son réseau. Un shinkansen, le train à grande vitesse japonais, a notamment déraillé au nord de la ville de Fukushima, d’après JR East, qui n’a pas fait état de blessés dans l’immédiat.

Et dans la ville de Sendai (nord-est), une muraille du château historique d’Aoba s’est écroulée, selon des images de la télévision japonaise.

JAPAN-EARTHQUAKE (2)

JAPAN-EARTHQUAKE (3)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une