Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: le théâtre de Marioupol a résisté au bombardement, Zelensky appelle l’Allemagne à détruire le «mur» érigé en Europe (direct)

Le président ukrainien a renouvelé son appel à une aide militaire supplémentaire de la part de l’Allemagne. Le chancelier allemand a répété que l’Otan n’interviendrait pas militairement en Ukraine. A Marioupol, l’abri anti-aérien du Théâtre de Marioupol a résisté au bombardement. Des civils sortent des décombres.

Temps de lecture: 2 min

Le chancelier allemand Olaf Scholz a exclu une intervention militaire de l’Otan en Ukraine. Le chancelier a répété que l’Otan n’interviendrait pas militairement dans la guerre en Ukraine, en marge d’une intervention vidéo du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, jeudi devant le parlement allemand.

Olaf Scholz a toutefois remercié son homologue ukrainien pour ses « mots impressionnants ».

Volodymyr Zelensky, dans un discours diffusé en vidéo jeudi au sein du Bundestag, a appelé le chancelier allemand à « détruire le mur » en train de s’ériger en Europe « contre la liberté ». Il a en outre renouvelé son appel à une aide militaire supplémentaire de la part de l’Allemagne. « Donnez à l’Allemagne le rôle de leader qu’elle mérite », a-t-il lancé.

L’abri anti-aérien a résisté

Près de 130 civils ukrainiens ont pu être secourus de l’abri anti-aérien du théâtre de Marioupol, bombardé mercredi, selon une parlementaire ukrainienne.

« L’abri anti-aérien sous le théâtre a résisté au raid », a écrit Olga Stefanishyna sur Facebook. Évoquant un « miracle », elle a fait savoir que des travailleurs étaient déjà en train d’évacuer les gravats pour aider les survivants à s’extraire de leur abri.

Selon le gouvernement ukrainien, le théâtre dramatique de Marioupol a été en grande partie détruit par un bombardement russe mercredi. Des centaines de personnes avaient cherché refuge dans le bâtiment. Le ministère russe de la Défense a pour sa part démenti avoir bombardé l’édifice, mettant l’explosion sur le compte du bataillon nationaliste ukrainien Azov.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 17 mars 2022, 15:43

    Regardez, compte collectif Bertrand Christophe: les Russkofs ont carrément pris le contrôle du Washington Post. On ne chasse jamais assez de sorcières. Il faudrait les traquer jusqu'aux ch... comme dirait l'autre. Lisez-moi ce récit dissident. https://www.washingtonpost.com/national-security/2022/03/16/ukraine-zelensky-information-war/ (... As Russia’s far more powerful military employs new tactics and massive firepower in its push to take Ukrainian cities, a closer look at the battlefield situation suggests a more worrying situation for Ukraine, one in which Kyiv’s success in the information sphere could outpace its battlefield performance. “The Ukrainians have taught a master class in information warfare,” the State Department official said. “My only fear is that the power of the narrative could lead some to assume that things are going better than they are, which could hurt the Ukrainians in the end.” “This isn’t just about memes,” the official added. “What’s happening on the ground is what matters most in the end.”) //// C'est la fin des haricots, ma bonne dame. Même le WP se met à raconter des trucs pas très nets...

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 17 mars 2022, 18:55

    Il n'y a aucun problème dans ce qu'écrit ce journaliste! On peut n'être pas d'accord mais ce qu'il écrit est très net. Vous cherchez probablement de la visibilité?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 17 mars 2022, 15:52

    Je reposte le lien car manifestement c'est trop compliqué pour vous: https://www.washingtonpost.com/national-security/2022/03/16/ukraine-zelensky-information-war/ Voilà. C'est ici. N'oubliez pas de signaler le WP comme organe dissident. C'est très important.

  • Posté par Bertrand Christophe, jeudi 17 mars 2022, 15:48

    Faut arrêter la Soproni pendant la journée mon vieux , vous débloquez complètement

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 17 mars 2022, 14:33

    Dans l'article, il est écrit: "...le théâtre dramatique de Marioupol ..". Le bâtiment en lui-même abritant un lieu où l'on produisait des spectacles de théâtres (donc des drames ou... des comédies !) ne peut être qualifié de "dramatique" sauf à chercher l'effet scriptural. En plus, c'était un théâtre qui abritait un abris anti-aérien ? La prochaine fois que je me rend au Galeries, ou au Parc ou au TNB, je demanderai où est l'abri. Je pose la question, car cette histoire jette un peu (plus) le doute en moi quant à ce que je lis dans la presse occidentale.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une