Accueil Sports Football Football belge Standard

Standard: Laifis toujours sur le flanc, avis positif sous condition(s) pour la licence

Les dernières informations au sujet du club liégeois.

Temps de lecture: 2 min

Deux séances d’entraînement figuraient jeudi au programme des joueurs liégeois, qui n’ont toujours pas permis à Konstantinos Laifis d’effectuer son retour sur le terrain. Et ce ne devrait être le cas à court terme, l’international chypriote ressentant toujours des douleurs au quadriceps, même si la déchirure dont il avait souffert à la mi-février est résorbée. Laifis avait pourtant repris la course et partiellement l’entraînement collectif, avant d’arrêter les frais et de repasser par les soins quotidiens. Moussa Sissako suspendu, Luka Elsner devrait donc faire confiance à Lucas Noubi, apparu pour la première fois dimanche dernier face à Seraing, ou à Nathan Ngoy pour épauler Merveille Bokadi et Noë Dussenne dans l’axe de la défense, s’il décide de poursuivre avec une défense à cinq. Abdoul Fessal Tapsoba, qui a dû écourter un entraînement, ressent quant à lui une petite gêne derrière le genou.

Et la licence ?

L’auditorat des licences a rendu jeudi, dans son rapport transmis à la Commission des licences de la Fédération, un avis favorable concernant le dossier de la licence professionnelle du Standard. Qui, nous dit-on à bonne source, est toutefois conditionné à trois points et obligera dès lors le club liégeois à se présenter durant le mois d’avril devant ladite commission. Un : qu’un « Share purchase agreement » (à savoir le contrat de vente qui définit les termes du transfert de propriété des actions lors de la cession du club) soit signé par toutes les parties et ne contienne aucune condition suspensive afin que le transfert des actions soit entièrement réalisé, ce qui devrait être acté le 15 avril. Deux : que les documents utiles concernant la transparence de la nouvelle structure soient fournis par le nouvel actionnaire. Trois : que ce nouvel actionnaire mette à disposition les fonds nécessaires afin de garantir la continuité du club, à savoir qu’il procède à une augmentation de capital d’au moins 15 millions d’euros afin que la continuité du club soit assurée jusqu’au 30 juin 2023. Rien d’anormal donc.

Au final, le Standard devrait donc bel et bien obtenir sa licence pour la saison 2022-2023, ce qui sera le cas lorsque 777 Parters, le nouveau propriétaire du club principautaire, aura effectué, quelque part, sa part de travail.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb