Accueil Sports Cyclisme Route

Mathieu van der Poel confirme sa participation à Milan-Sanremo et son retour à la compétition

L’équipe Alpecin-Fenix a décidé de rappeler le Néerlandais un peu plus tôt que prévu.

Temps de lecture: 2 min

Mathieu van der Poel a été ajouté à la sélection d’Alpecin-Fenix pour Milan-Sanremo, a confirmé son équipe vendredi. Le Néerlandais y disputera sa première course sur route de la saison.

« En raison de plusieurs coureurs malades et blessés, il ne restait que six coureurs à aligner pour la Primavera », a expliqué Alpecin-Fenix dans un communiqué. « Comme le retour de Van der Poel était déjà prévu pour mardi à la Semaine internationale Coppi et Bartali, il a été décidé jeudi de l’ajouter dans l’équipe pour Milan-Sanremo. »

Van der Poel n’avait pas encore disputé la moindre course sur route cette saison, car il souffrait encore du dos après sa chute durant l’épreuve de VTT des Jeux Olympiques l’été dernier. Les séquelles de cette chute l’avaient d’ailleurs poussé à ne disputer son premier cross que le 26 décembre à Termonde. Le lendemain, il était contraint à l’abandon à Heusden-Zolder. Il avait ensuite déclaré forfait pour la suite de la saison dans les labourés, y compris pour les Mondiaux.

« L’entraînement de Van der Poel ces dernières semaines a été satisfaisant et ses problèmes au dos semblent disparaître progressivement », a expliqué l’équipe. Néanmoins, les dirigeants de l’équipe ne veulent pas lui mettre de pression. « Il participera sans attentes ni ambitions. La course de 293 km a été préférée à une séance d’entraînement samedi afin d’obtenir des kilomètres de course supplémentaires dans les jambes. »

« Ces derniers mois n’ont pas été mes préférés », a indiqué Van der Poel. « Arrêter la saison de cyclo-cross a été une décision difficile, mais la bonne je pense. J’ai le temps de m’attaquer au problème correctement. »

Le Néerlandais a travaillé sa condition à Denia, en Espagne. Sa présence à Milan-Sanremo est une surprise pour lui. « Je ne m’attendais vraiment pas à arriver aux classiques, car la progression était très lente. Mais ensuite, ça a commencé à bien se passer. Et ces dernières semaines, j’ai pu faire de bons pas en avant que l’équipe et moi n’attendions pas. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Tour d’Italie: des écarts infimes en tête

Le Blockhaus a écarté Simon Yates de la liste des prétendants au maillot rose mais il n’a en rien décidé qui allait porter la tunique magique à Vérone. Dans les Abruzzes, l’Australien Jai Hindley a devancé Romain Bardet et Richard Carapaz.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb