Accueil Belgique Politique

La Belgique tient son grand plan énergétique, qui combine nucléaire et renouvelable

Les partenaires de la Vivaldi sont d’accord pour prolonger deux centrales nucléaires existantes et investir dans le nucléaire du futur. Egalement pour accélérer la transition vers les énergies alternatives, dont l’offshore et le solaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’accord énergétique est bouclé, c’est peut-être le plus important de la législature, stratégiquement parlant pour la Belgique. Réunis vendredi toute la journée, en comité ministériel restreint (kern), les partenaires de la Vivaldi, conformément aux informations qui avaient affleuré ces dernières semaines, ont tranché en soirée : on prolonge de dix ans la durée de vie de deux réacteurs nucléaires, Doel 4 et Tihange 3, pour une capacité de 2 Gigawatt. Dans le même temps, une série de mesures permettront d’accélérer la transition vers les énergies renouvelables, dans l’éolien offshore, l’hydrogène et l’énergie solaire, avec des investissements à hauteur de 1,16 milliard d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Lassoie André, dimanche 20 mars 2022, 15:54

    j'ai l'impression qu'on se moque des gens car une TVA réduite à 6% pour des travaux de rénovation ou l'installation des panneaux solaires pour uniquement des habitations de moins de 10 ans, cela ne concerne pas beaucoup de gens.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , dimanche 20 mars 2022, 19:56

    Ils ont d’abord évalué le coût… ils ne sont pas fous !

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 20 mars 2022, 15:41

    DOMMAGE -Il a fallu tant de temps pour prendre position - Seule prise de position - Ne pas se fier aux discours de personnes qui " donnent du vent " et qui vont s'adapter pour ne pas perdre les élections -

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , samedi 19 mars 2022, 20:08

    Il faut faire attention… les verts allemands fâchés ! Ils ne valent pas mieux que…

  • Posté par Weissenberg André, samedi 19 mars 2022, 17:54

    Idéalement, il faudrait prolonger au moins 4 réacteurs, pour une durée de 20 ans. Il faut le temps de construire et de mettre en service de nouvelles unités nucléaires. Pas question de poursuivre les investissements dans le piège à cons qu'est la transition énergétique, qui fait exploser la facture énergétique du pays et bénéficie exclusivement aux promoteurs, tant économiques qu'idéologiques, du gaz et des énergies intermittentes. Les énergies intermittentes ne sont en aucun cas une solution structurelle; elles ne peuvent servir ni comme appoint ni encore moins comme socle de notre mix énergétique futur.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs