Accueil Société

Coronavirus: tous les indicateurs sont à la hausse

L’épidémie de coronavirus persiste en Belgique. Tous les indicateurs sont à la hausse, selon l’institut de santé publique Sciensano.

Temps de lecture: 2 min

Le nombre d’infections au Sars-CoV-2 poursuit sa progression en Belgique avec 9.055 cas confirmés entre le 9 et le 15 mars, soit une augmentation de 25 % par rapport à la période de sept jours précédente. C’est ce qui ressort du bulletin épidémiologique de l’institut de santé publique Sciensano publié samedi en fin de matinée. Les autres indicateurs sont également en augmentation à l’exception des admissions aux soins intensifs.

Entre le 12 et le 18 mars, une moyenne de 169 personnes ont été admises par jour à l’hôpital à la suite d’une infection au coronavirus, ce qui représente une augmentation de 17 % par rapport à la période de référence précédente. Au total 2.263 personnes sont actuellement hospitalisées en Belgique à cause du virus dont 170 aux soins intensifs (-4 %).

En moyenne, entre le 9 et le 15 mars, 36.065 tests ont été effectués par jour (+6 %) pour un taux de positivité de 26,8 %. La grande majorité des cas ont été détectés en Flandre avec 51.385, soit 81 % des nouvelles contaminations, suivie de la Wallonie avec 7.926 cas (13 %) et de Bruxelles avec 3.477 cas (5 %).

Décès et taux de reproduction

Sur la même période, 19,3 personnes sont décédées des suites du virus, ce qui représente une hausse de 5 %. Au total, 30.529 personnes sont mortes du covid en Belgique depuis le début de la pandémie.

Le taux de reproduction du virus (Rt) basé sur les hospitalisations augmente de 9 % pour atteindre 1,11. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 991 sur 14 jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, samedi 19 mars 2022, 20:23

    Quand vont-ils nous foutre la paix avec leurs chiffres à la con ? Laissons-nous vivre comme nous voulons sans contraintes et surtout en LIBERTE. Les chiffres ne veulent rien dire.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 20 mars 2022, 8:51

    Le traitement d'une maladie à la lecocq : casser le thermomètre. D'une efficacité et d'une profondeur caricaturales à l'image de la plouc.

  • Posté par massacry olivier, samedi 19 mars 2022, 23:42

    Idiotes, derrières ces chiffres il y a des personnes, des gens, des familles. Vas-donc aux 19 familles endeuillées quotidiennement que ça ne veut rien dire !

  • Posté par José Dehove, samedi 19 mars 2022, 18:19

    Eh oui, et surtout en Flandres (provinces d'Anvers, Limbourg et brabant flamand est). Côté responsables politiques, on attend, on observe... peut-être... comme à chaque nouvelle vague .

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko