Accueil Société Régions Liège

Liège: deux hommes agressés à la sortie d’un bar dans Le Carré

Deux personnes ont été agressées durant la nuit de jeudi à vendredi devant un bar dans Le Carré à Liège, a signalé le parquet de Liège samedi. Deux des agresseurs ont été interpellés.

Temps de lecture: 1 min

Vers 04h30, deux hommes se trouvant devant l’établissement « Le Spartacus », bar fréquenté par la communauté homosexuelle situé rue Saint-Jean-en-Isle, ont été pris à partie par plusieurs individus. Ces derniers ont porté des coups aux deux victimes avant que l’une d’elles soit forcée de céder ses clés de voiture aux agresseurs.

Deux suspects, une personne sans domicile et une en séjour illégal, ont finalement été interceptés au volant du véhicule sur le territoire de la zone de police Hesbaye vendredi aux alentours de 12h30. Ils ont été déférés samedi au parquet de Liège et leur dossier a été placé à l’instruction avec des demandes de mandat d’arrêt. Une des victimes souffre d’une incapacité de travail.

Caractère homophobe ?

Le parquet a signalé qu’aucun élément ne permettait de retenir le caractère homophobe de l’agression à ce stade. Le dossier est cependant transféré vers une section prenant en charge les affaires de discrimination.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, samedi 19 mars 2022, 17:33

    Cela fait plus de 20 ans que Le Carré est une zone de danger et non plus un lieu de plaisir. Trop de racaille, pas assez de policiers, trop de laisser-aller, pas assez de sévérité avec ces jeunes voyous venus des ghettos malfamés enserrant Liège tels que Droixhe, Bressoux, Herstal, Heure-le-Romain, Grâce-Hollogne, Saint-Nicolas, Seraing, Ougrée…

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 22 mars 2022, 17:55

    Si je peux comprendre votre colère et votre dégoût, je ne peux vous suivre dans vos considérations populistes: "racaille maghrébine, jeunes voyous venus des ghettos malfamés, clientélisme, la misère qui est le fond de commerce du parti...". Ça avance à quoi? J'habite un quartier mélangé, je râle régulièrement contre des incivilités, contre les dépôts clandestins. Comment je réagis? En faisant intervenir "Fix my street" pour venir ramasser les déchets, en interpellant -sans agressivité- ceux que je vois, en plantant patiemment de nouvelles fleurs au printemps, en allant re-déposer les paquets "Zalando" abandonnés sur le pas de la porte de ceux qui les ont jetés sur le trottoir. Angélique? Peut-être. Mais cela ne mène pas à la surenchère. Et des voisins, de toutes origines, voyant cela, y font désormais plus attention. Mais le climat permanent de guéguerre, non merci, le monde est déjà assez anxiogène.

  • Posté par massacry olivier, mardi 22 mars 2022, 0:36

    Vous n'avez rien compris à ma dernière intervention, elle ne visait nullement vos couilles, mais votre référent anonyme, changez en. Quant à lier criminalité et PS, ( et je me fous du Ps) je vous répéte ma question, Anvers est donc un havre de Paix?

  • Posté par Usual Suspect, lundi 21 mars 2022, 20:02

    Smyers Jean-pierre, enfin nous y voilà, enfin je peut savoir ce qui vous turlupine dans mon commentaire de départ. Alors je vais vous répondre que ce n'est pas un dénigrement des quartiers de Liège que j'ai d'ailleurs arpentés en long et en large pendant de nombreuses années, mais de la politique laxiste en matière de criminalité, de sécurité et d'immigration menée par le parti prédominant dans la région liégeoise, à savoir le PS. Or il se fait que par le plus grand des hasards, la racaille maghrébine qui terrorise la ville depuis le début des années 90 est originaire des communes que j'ai citées et qui sont dirigées par des socialistes, bien connus pour leur clientélisme auprès de tous ces nouveaux électeurs, bienvenus pour faire perdurer la misère qui est le fond de commerce du parti. Et ces communes n'ont pas été choisies par hasard par les immigrés maghrébins : elles sont les moins chères en matière d'immobilier. Bien sûr, vous ne manquerez pas de me lancer à la figure l'injure préférée de ceux qui s'octroient la propriété de la bien-pensance, à savoir que je serait "raciste". Sachez que je ne juge pas sur la couleur de la peau ni de la religion ni de l'appartenance politique mais sur les actes. Or il se fait que ma vie n'a jamais été autant en danger qu'en présence de ces bandes de racailles. Alors quand vous écrivez que je profère des considérations de café du commerce, je me demande comment vous réagiriez après avoir été plusieurs fois arnaqué, mais aussi agressé verbalement et physiquement, et même avoir été piégé dans votre voiture secouée puis cabossée, et chaque fois, sans que la police n'intervienne ?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 21 mars 2022, 18:20

    Je vais vous décevoir: je ne suis pas offusqué par le mot couille, mais par votre attitude de beauf populiste, qui dénigre des quartiers de Liège (ou d'ailleurs) sur des critères qui ne vont pas au delà de ses certitudes et qui se résument à des considérations de café du commerce haineuses. Quant à Bossemans et Coppenole, si vous voulez la paix, je vous invite à prendre un Martini, Mussolini.

Plus de commentaires

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo