Accueil Société

Discrimination: pourquoi la lutte contre le racisme veut reprendre les thématiques sociales

Hillal Sor, secrétaire Métallos FGTB, et Esther Kouablan, directrice du MRAX, défendent la collaboration des syndicats avec le mouvement antiraciste. Et appellent à dépasser les clivages pour lutter contre l’extrême-droite.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

C’est un pas en avant dans la lutte antiraciste. La Plateforme 21/3 (plus de 150 organisations qui se réunissent pour la Journée Internationale contre le Racisme et la Discrimination) se bat désormais aux côtés de syndicats.

Les Métallos FGTB appellent aux côtés du MRAX, à s’élargir à d’autres organisations. Objectif 2024 : faire barrage à l’extrême-droite en se réappropriant le discours social sur base d’un discours antiraciste.

Pourquoi cette nouvelle collaboration avec le mouvement antiraciste ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs