Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Habay-la-Neuve ou quand la solidarité a un visage

La petite commune a accueilli 90 Ukrainiens, tous répartis sur les 10 villages d’une entité désormais teintée de jaune et de bleu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Derrière chaque horreur se tapit un petit morceau d’humanité. La guerre en Ukraine n’échappe pas à la règle et a permis de vérifier que les consciences pouvaient se réveiller partout en Belgique. C’est le cas dans la petite commune d’Habay-la-Neuve (8.500 habitants). Aux confins de la Gaume, quand on parle de pays étranger ici, c’est surtout vers le Grand-Duché voisin que tous les regards se tournent. Plus de la moitié de la population y travaille. Pourtant, depuis une semaine, c’est le drapeau ukrainien qui flotte, accroché au mur de la maison communale. Pardon, de la mairie, comme on dit ici. Mobilisée par une association ukrainienne active à Arlon et au Grand-Duché, la commune s’est mise en ordre de marche pour accueillir les réfugiés ukrainiens. Un compte Facebook et une chaîne de solidarité ont permis d’affréter trois bus, de le remplir et de ramener sur ces terres 90 réfugiés ukrainiens (dont un bébé de 18 jours).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par S Jérôme, lundi 21 mars 2022, 15:58

    J'aime beaucoup l'initiative des pictogrammes à l'école. Je vais en parler à ma fille dont la classe accueille deux petits Ukrainiens.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs