Accueil Société

Drame à Strépy-Bracquegnies: ce que l’on sait du conducteur de la voiture (vidéo)

La justice a rassemblé des informations supplémentaires sur l’homme qui conduisait la voiture. Amateur de vitesse, il avait déjà eu un retrait de permis de conduire.

Temps de lecture: 2 min

De nouvelles informations ont été divulguées sur le conducteur de la voiture qui a foncé dans la foule ce dimanche, laissant un bilan de 6 morts et des dizaines de blessés. Selon ses réseaux sociaux, il revenait d’une boîte de nuit. Il s’est filmé en train d’accélérer sur le chemin du retour, peu de temps avant les faits.

La justice a également mis la main sur des vidéos de surveillance de la rue où les faits se sont produits. On peut y voir le ramassage des gilles avant l’accident. Quelques minutes plus tard, on voit la voiture passer à une très vive allure.

L’impact n’est pas filmé, mais les images peuvent néanmoins choquer.

Le propriétaire de la voiture était un amateur de voitures et de vitesse. Il s’était fait retirer son permis de conduire en 2017 et l’avait récupéré après avoir passé des examens.

Le conducteur présumé négatif à l’éthylotest

S’il est maintenant avéré que les deux hommes revenaient d’une soirée festive dans une discothèque – comme cela a pu être documenté au travers de publications laissées par ces derniers sur les réseaux sociaux – la thèse selon laquelle le chauffeur de la voiture aurait conduit sous influence n’est pas encore avérée. D’après une information de la DH, ce dernier a même passé un éthylotest et un test salivaire au moment de son arrestation, lesquels se sont révélés négatifs.

Si à ce stade, le procureur de Mons Christian Henri déclare ne pas avoir été informé de cet élément de l’enquête, le procureur général de Mons Ignacio de la Serna confirme quant à lui bien cette information. « Effectivement, pour le conducteur présumé, et je dis bien présumé car il faut encore s’assurer que c’est bien lui (qui était derrière le volant, NDLR), c’est négatif. Mais je dis bien qu’il s’agit du test qui a été fait » nous explique-t-il. « Maintenant, il y a une prise de sang qui a aussi été faite, pour laquelle on n’a pas encore les résultats. La prise de sang est plus précise pour tout ce qui concerne les drogues. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par HEUSDAIN Alain, lundi 21 mars 2022, 17:01

    20 ans de placard pour ce genre d'individus!

  • Posté par Lambert André, lundi 21 mars 2022, 16:00

    Voilà à quoi peuvent mener des "exploits ???" complètement débiles de frimeurs qui ont juste un petit pois à la place de la cervelle. Pour ce genre de cons, la peine de justice ne sera jamais suffisante !!!

  • Posté par Backelant Evelyne, lundi 21 mars 2022, 15:47

    Le Soir ferait mieux de ne rien dire. C'est un drame, pas un besoin d'en faire des pute à ckiliques

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 21 mars 2022, 15:38

    Le baraki dans toute sa splendeur.

  • Posté par Lambert Paul, lundi 21 mars 2022, 15:18

    Selon ses réseaux sociaux, il revenait d’une boîte de nuit. Il s’est filmé en train d’accélérer sur le chemin du retour, peu de temps avant les faits. Merveilleux , mais dans quel siècle on vit, ce n'est plus la justice qui cherche les preuves , mais les réseaux sociaux, je souhaite à tous ces gens là de ne jamais avoir le moindre soucis de quelque nature qu'il soit , pauvre monde soumis à la justice des réseaux sociaux

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko