Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la descente aux enfers de Marioupol

Les témoignages qui sortent de cette ville en siège sont glaçants. Sans eau, sans chauffage par des températures hivernales, les habitants de Marioupol vivent l’enfer. L’Ukraine dit son refus de laisser cette ville aux mains des Russes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Cette personne a peur du silence. Parce que dans Marioupol, le silence est toujours suivi de quelque chose d’effroyable. » Ce travailleur humanitaire, joint par Le Soir, rapporte depuis l’Ukraine cette conversation terrifiante avec une personne qui a fui Marioupol. Le gouvernement ukrainien tient au port comme à la prunelle de ses yeux : la Russie n’aura pas cette ville stratégique, sur les bords de la mer d’Azov. La nuit dernière, les autorités ukrainiennes ont refusé de capituler, malgré les demandes de l’envahisseur. L’Ukraine « ne peut accepter aucun ultimatum de la Russie », a déclaré le président, Volodymyr Zelensky.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 24 mars 2022, 8:45

    L'Ukraine sera le Vietnam des Russes... Il va y avoir tellement d'envahisseurs Russes tués que l'opinion sur le fourbe du Kremlin va tout doucement mais certainement changer. Dans cent ans et plus on parlera encore de ce grand peuple déchu comme les envahisseurs génocideurs d'Ukraine.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 25 mars 2022, 15:12

    On annonce ça depuis 2014.

  • Posté par BEKE Eric, mardi 22 mars 2022, 10:13

    On ne peut pas accuser Josep Borell de neutralité... En fait, les habitants sont pris en tenaille par les assiégeants, qui veulent faire tomber la ville, et par les forces assiégées qui s'y refusent (c'est leur droit) mais qui veulent aussi des martyrs à montrer à l'opinion publique internationale, ce qui ne changera rien.

  • Posté par Bastin Eric, mercredi 23 mars 2022, 16:20

    @ Nica Radu-Catalin : vous recommandez donc de ne jamais se défendre, puisque la guerre tue. Prime à l'attaquant, sans dommages en retour, donc. Vive Pétain ! A bas De Gaulle !

  • Posté par Nica Radu-Catalin, mercredi 23 mars 2022, 15:32

    @ Bastin depuis le début le président Zelenski sait que l'Ukraine sera +/- rasée et c'est bien pour éviter cela qu'il veut embrigader toute la planète dans une 3 guerre mondiale. Evidemment que la Russie est l'agresseur et l'Ukraine le territoire agressé mais en donnant les directives de résister jusqu'au dernier civil (pertes civiles) et de tuer un maximum de russes (guerre totale) il ne faut pas s’étonner que l'Etat major russe tombe de très haut et que d'un Anschluss à l'autrichienne ils dérivent vers une guerre de guérilla comme en Tchtchenie ou en Syrie.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs