Accueil Culture Musiques

Cypress Hill, un groupe engagé

Back In Black

Fiche - Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Le gang de Los Angeles publiait il y a trente ans un premier album qui allait changer la face du rap. Quatre ans après Elephants On Acid, les revoici avec leur dixième album studio, un retour en noir produit par Black Milk, le rappeur de Détroit. Rien à voir donc ici avec le titre homonyme du fameux album d’AC/DC, sinon peut-être le deuil d’un monde terrifiant qui pousse la bande à B-Real et Sen Dog à revenir à leurs racines d’un hip-hop tranchant et revendicateur. Allusion aussi au prénom de leur jeune producteur vedette, Back In Black est une véritable prise de position avec, bien sûr, un retour aux violences dont la police américaine s’est trop souvent montrée responsable vis-à-vis de la communauté noire. Sen Dog parle ni plus ni moins d’un « straight hip-hop » pour marquer ce grand retour aux affaires. Dizzy Wright, sur « Bye Bye », vient aussi apporter son soutien pour dénoncer ces violences. Cypress Hill a toujours été un groupe engagé, mais l’actualité Black Lives Matter leur donne l’occasion de reprendre un trône que personne ne leur a jamais disputé.

BMG.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une